Connect with us

Societé

Kankan : la SENACIP à l’université et dans les établissements publics de la ville

Le thème : « Le citoyen dans la construction de la Nation » et le slogan « Un peuple-Une volonté-Une Nation » étaient ce vendredi 3 novembre au menu d’une série de conférences-débats animées respectivement à l’Université de Kankan et dans les établissements publics de la ville.

A l’université de Julius Nyerere de Kankan, dans son exposé le conférencier Alphonse Yombouno, président du Conseil Préfectoral des organisation de la société civile CPOSC devant une foule compacte composée d’étudiants, d’enseignants-chercheurs et autorités du rectorat a tout d’abord placé l’événement dans son contexte avant d’expliquer de fond en comble aux participants, les différents concepts qui caractérisent ledit thème retenu cette année notamment : l’Ethnie, l’Etat, la Nation et la Citoyenneté.

Parlant du contexte de la SENACIP 2017, il a déclaré que « le thème de cette année est révélateur de la situation actuelle de cette problématique essentielle pour notre pays. Il faut le dire clairement que l’incivisme est devenu aujourd’hui notre seul moyen d’expression de nos divergences et de nos frustrations. C’est pourquoi, le Gouvernement Guinéen a placé cette deuxième édition sous le signe du citoyen dans la construction de la Nation, autrement dit l’individu dans la construction de l’ethnie Citoyen », renchérit-il.

Pour terminer, Alphonse Yombouno a appelé les uns les autres à la culture de la paix, de l’entente et de l’amour du prochain.  « Chers participants, la construction de cette nation n’est pas un simple slogan, c’est une responsabilité à la fois collective et individuelle de toutes les Guinéennes et de tous les Guinéens. C’est pour autant dire que c’est impératif. Donc, je vous invite à cultiver une attitude qui dégage un sentiment d’appartenance, une attitude qui fait la promotion de l’amour de l’autre, une attitude qui place l’ethnie-nation au-dessus de tout et qui favorise l’acceptation de la différence », ajoute-t-il.

La rencontre a été couronnée par la phase questions-réponses entre le conférencier et les participants.

A rappeler que c’est le même thème qui a fait l’objet de conférences-débats ce vendredi dans tous les grands établissements publics de la ville. Et ce, sous la supervision du préfet de la ville Aziz Diop, entouré des coordinateur et superviseur de la SENACIP à Kankan, les autorités éducatives et le procureur général de la cour d’appel qui a lui-même animé la conférence au lycée Almamy Samory Touré de Kankan.

Alpha Oumar Koïta, correspondant à Kankan

622160720

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook