Kankan : le centre de santé de Kabada 1 délabré, le directeur lance un cri du cœur !

Print Friendly, PDF & Email

Connu comme l’un des plus fréquentés dans la commune urbaine de Kankan, le centre de Santé du quartier Kabada 1 est un établissement sanitaire très mal en point. Le bâtiment vétuste, vieux de plusieurs décennies, se trouve dans un état de délabrement très poussé. Conséquence, le personnel se trouve confronté à d’énormes difficultés.

Les murs sont fissurés, les toits sont troués, le matériel et les équipements comme les lits d’hospitalisation sont très vieillissants. Et le pire, c’est que, c’est la période des grandes pluies à Kankan. Par Conséquent, en ce moment, tous les travailleurs de ce centre de santé sont plus occupés avec les serpillières que les seringues.

« Ce centre de santé est un vieux bâtiment, et pendant la saison des pluies, notre centre est régulièrement inondé. Pendant 1 heure de pluie seulement tout le centre est envahi par l’eau. Dans la salle de maternité on ne peut plus travailler à cause de la pluie, c’est difficile pour nous de faire des soins à l’intérieur », a déploré Dr Mamadou Alpha Bah, chef du centre.

Selon lui, il y a vraiment de quoi être pessimiste. Car plusieurs promesses ont été faites par les autorités pour la rénovation de ce centre de santé, mais jusqu’ici, rien.

« Les autorités nous ont promis plusieurs fois que le centre allait être rénové. Et il y a quelques jours, il y a une équipe qui était là pour des prises de mesures du centre de santé et chaque fois c’est la même chose. Des promesses de longue date toujours pas respectées », a-t-il laissé entendre.

Face à ce calvaire auquel ses agents et lui sont confrontés, il implore l’aide des autorités et des personnes de bonne volonté.

« Juste un appel à l’endroit des autorités et autres personnes de bonne volonté à nous venir en aide pour la rénovation de ce centre de santé. Et actuellement l’infrastructure qui est là ne répond plus aux critères d’un centre de santé digne de nom », dira-t-il en conclusion. 

De Kankan, Ahmed Sékou Nabé pour Médiaguinée

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.