Kankan : le commissariat central met le grappin sur deux présumés voleurs x

Print Friendly, PDF & Email

Deux jeunes présumés voleurs ont été présentés à la presse mardi dans l’après-midi par le commissaire central de police de Kankan. Il s’agit de Moïse Loua qui se serait fait passer pour un Agent Technique de Santé ATS et Michel Délamou, frigoriste tous résidants au quartier Bordo dans la commune urbaine de Kankan. Ils ont été arrêtés par la police le 13 décembre dernier aux environs de 6h du matin à leurs domiciles.

Au cours de leur interpellation, plusieurs objets ont été retrouvés avec eux dans leurs maisons déclare le commissaire central de police de Kankan.

Des objets parmi lesquels on peut citer entre autres 1 revolver artisanal, des gris-gris, des habits non cousus, 4 motos, 2 écrans plats, 4 ventilateurs, 1 congélateur, 1 survolteur, 3 stabilisateurs, 2 ordinateurs, une chaîne musicale, 3 appareils numériques, une quinzaine de téléphones portables, des cartes de recharge…

Selon colonel Abdoulaye Sanoh, « ces 2 présumés voleurs vivent tous ensemble dans une même cour au quartier Bordo, ils font toutes les opérations ensemble et il y a longtemps depuis qu’ils ont commencé à faire des opérations. Ils cassent toutes les portes. Quelle que soit l’efficacité de la porte, ils vont l’ouvrir, ce ne sont pas seulement ces objets parce que selon eux ils en ont vendu d’autres à Bamako et à N’zérékoré ». Ajoutant que « ces interpellations sont le fruit de la bonne collaboration qui existe entre les services de sécurité et la population. Je lui (population) demande de nous aider de plus afin que nous puissions débarrasser Kankan de ses délinquants ».

Pour Moise Loua, l’un des présumés mis en cause, toutes allégations du commissaire central portées contre lui sont loin de la vérité. « Non, non, on est pas dans une même maison, il est logé, je suis logé, un beau matin je suis resté chez moi, les policiers sont venus toquer à ma porte , je me suis levé, ils m’ont dit où est ton ami Michel ? Je leur ai indiqué chez lui, ils sont partis chez lui et ils ont trouvé 3 motos dans sa maison et après là-bas ils sont revenus chez moi aussi ils ont pris ma moto, ils sont rentrés au salon prendre mon écran et mes chaises, moi je n’en sais rien dans cette affaire de vol ».

Même son de cloche chez Michel Délamou : « j’ai été accusé, tous les objets qu’ils ont pris chez moi, je ne les ai pas volés, je les ai achetés avec mon propre argent et celui à qui j’ai acheté je leur ai dit son nom, ils n’ont pas pu aller l’arrêter, moi je travaille je suis un maître frigoriste, je n’ai pas volé, je ne suis qu’un receleur ».

A en croire colonel Abdoulaye Sanoh, les 2 présumés mis en cause ont été mis à la disposition de la justice.

Alpha Oumar Koita, correspondant à Kankan

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.