Kankan : le corps sans vie d’un jeune homme retrouvé au quartier Sinkèfara

Print Friendly, PDF & Email

Ces derniers temps, le phénomène de découverte de corps sans vie est devenu récurent dans la commune urbaine de Kankan et ses environs. Le lundi dernir encore, la dépouille mortelle d’un jeune homme a été découvert dans la périphérie du Nabaya précisément au quartier Sinkèfara. Jusqu’à l’heure, le défunt n’a pas été identifié, mais il aurait été vu en train de se tordre de douleur à la veille de son décès près du fleuve Milo.

« Hier matin quand je partais au marché, j’ai entendu les enfants dire qu’il y a quelqu’un qui est couché derrière la maison et qu’il ne se sentait pas du tout bien. Nous sommes allés le voir, effectivement il était très malade, car la tasse de café qu’il tenait en main, il n’arrivait même pas à boire ça, c’est ainsi que moi  je suis parti au marché et je l’ai laissé là-bas pour ne pas avoir de problème », explique le témoin.

C’est aux environs de 19h hier qu’une ambulance de l’hôpital régional de Kankan est venue récupérer le corps du jeune, cela après plusieurs heures passées a l’attente près du corps, car la cause du décès est pour le moment méconnue. Mamoudou Keïta est l’agent technique de santé qui l’a diagnostiqué :

« Après mon constat sur le corps, j’ai remarqué qu’il n’y a pas de blessure, il n’a pas été poignardé. Il n’y a pas de traces qui prouvent qu’il a été agressé. Pour l’instant, on ne connaît pas les circonstances de sa mort. Arrivés à l’hôpital, les médecins vont approfondir l’autopsie », a-t-il expliqué.

Cette nouvelle découverte vient s’ajouter aux nombreuses déjà faites dans les semaines antérieures. D’ailleurs, il faut rappeler que le cas en date remonte au 28 avril dernier.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.