Kankan : le corps sans vie d’une fillette de 2 ans retrouvé dans un puits

Print Friendly, PDF & Email

Dans la matinée de ce mardi 14 décembre 2021, c’est le corps sans vie d’une petite fille qui a été repêché d’un ancien puits près d’une maison inachevée. Le drame s’est produit à Bordo, un quartier périphérique de la commune urbaine de Kankan.

Agée de seulement deux (2) ans et huit (8) mois, la dépouille de Saran Condé a été retrouvée au lendemain de sa disparition de la maison. Un décès qui attriste à plus d’un titre ses parents qui sont inconsolables.

« C’est ce matin-là qu’on m’a informé que le corps de mon enfant a été retrouvé dans un puits. Donc en ce moment, je suis très triste face à cette nouvelle, et je prie Dieu pour qu’il l’accepte dans son paradis », dit Siaka Condé, père de la défunte.

Ce n’est pas une première que le corps d’un enfant soit repêché d’un puits à Bordo. Le maire Mory Kolofon Diakité avait passé des communiqués dans les médias pour que tous les puits abandonnés soient couverts par leurs propriétaires, mais cela demeure une problématique. C’est pourquoi Sékou Guéré, chef du secteur 4 de Bordo, annonce des sanctions à l’encontre des propriétaires des puits abandonnés.

« A partir de maintenant, si un enfant meurt dans un puits dans une famille, je vais traduire le chef de famille directement à la justice. Au niveau du quartier tu vas payer 500.000FG d’amende », a-t-il menacé en larmes.

C’est le service régional de la protection civile de Kankan qui a repêché ce corps, son inhumation a été fait aujourd’hui même à Bordo. Aux dernières nouvelles, le procureur de la république près le tribunal de première instance de Kankan se serait saisi du dossier et aurait convoqué le propriétaire du puits abandonnés qui a ôté la vie à Saran Condé.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

+224 623 77 06 09

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.