Kankan : le mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée a t-il échoué dans son combat ?

Print Friendly, PDF & Email

Alors que leur président Ousmane M’bia Kaba est toujours en cachette puisqu’il est activement recherché par les autorités, les jeunes du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée avait prévu à la date de ce mardi, 6 avril 2021, une nouvelle manifestation pour battre le pavé dans les rues de la commune urbaine de Kankan, 2è plus grande agglomération du pays, avec pour réclamation, la construction d’un barrage hydroélectrique et l’amélioration de la desserte hydraulique.

Mais contrairement aux dernières sorties qui ont connu de très grandes mobilisations, tout porte à croire que celle de ce mardi a échoué. A leur point de départ initial qui est le rond-point Komarala loisirs, la circulation est fluide comme à l’accoutumée, dans le reste du centre ville les boutiques et stations services ouvrent les unes après les autres, aucun signe d’une quelconque manifestation ne se fait ressentir ce matin.

Joint au téléphone pour des explications, Ibrahima Khalil Cherif membre actif du mouvement citoyen et remplaçant du président Ousmane M’bia Kaba a laissé entendre que la manifestation a été annulée à la dernière minute hier nuit :

« Hier nuit, notre président Ousmane M’bia Kaba est venu, on a tenu une réunion d’urgence et il nous a dit de sursoir à notre manifestation de rue de ce mardi. C’est pourquoi nous ne sommes pas sortis aujourd’hui. »

D’habitude, une fois la manifestation annoncé, on assiste à important dispositif sécuritaire le jour-J, mais cette sortie n’a pas été le cas, aucun pick-up des forces de l’ordre ne patrouille la ville. Chose qui montre déjà que ce mouvement de contestation est à l’agonie.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan        

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.