Connect with us

Societé

Kankan : le nouveau document de politique nationale et de stratégie de lutte contre la criminalité en Guinée au centre des discussions

Dans le souci de lutter contre la criminalité sans cesse croissant dans notre pays, un document de politique et de stratégie a été élaboré par le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à travers le fond de consolidation de la paix. Ce pendant, ce document n’a pas connu de partage avec les services déconcentrés chargés de sa mise en œuvre. C’est dans cette optique que se tient actuellement à Kankan une rencontre régionale d’appropriation et de vulgarisation dudit document.

Outre la police, la gendarmerie et la protection civile, la rencontre regroupe les administrateurs territoriaux, la justice, les acteurs de la société civile et la confrérie des chasseurs venus des régions de Faranah et Kankan.

Selon Konsa Camara, expert en reforme des services de sécurité PNUD-Guinée. « Cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à l’amélioration de la gouvernance des services de sécurité en république de Guinée. Ce projet donc  intervient sur deux axes majeurs , les mécanismes de contrôle interne et externe et le renforcement des capacités opérationnelles des services de police »  avant de poursuivre « Ces formations sur site visent à outiller les forces de sécurité les textes clés qui les régissent, donc la meilleure connaissance de ces textes là va contribuer au professionnalisme de ces forces de sécurité. »

Durant 5 jours ces participants vont se pencher sur trois principales thématiques notamment la présentation de la politique nationale de lutte contre la criminalité, la présentation de la stratégie de lutte contre la criminalité et la présentation des émissions interactives sur les mécanismes d’intervention des forces de sécurité sur le terrain a indiqué Valentin Haba contrôleur général de la police.

Présidant la cérémonie d’ouverture, Général Mohamed Gharé s’est tout d’abord réjoui de la tenue d’une rencontre aussi capitale dans sa juridiction  avant d’inviter les participants à plus d’attention et à s’investir activement dans les débats  afin de mieux pouvoir  en tirer profit de la rencontre.

A rappeler qu’au jour d’aujourd’hui, au total 2000 exemplaires du code de déontologie ont été édités et mis à la disposition des services de sécurité et de la protection civile 1000 exemplaires du statut de la police et 500 autres exemplaires pour celui de la protection civile sont partagés sur toute l’tendue du territoire nationale a précisé Konsa Camara, expert en reforme des services de sécurité PNUD-Guinée.

Alpha Oumar Koita, correspondant à Kankan

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook