Kankan : le porte-parole du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée exclu…

Print Friendly, PDF & Email

Dans une déclaration faite dans la soirée de ce vendredi, 18 septembre, Ousmane M’Bia Kaba, président du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée a annoncé que Mamoudou Kaba, jusque-là porte-parole de ce mouvement, est démis non seulement de son poste mais aussi exclu définitivement du mouvement. 

« Mamoudou Kaba, notre porte-parole est à partir de maintenant, limogé complètement de notre mouvement. Il n’en fait plus partie, il est exclu », a dit Ousmane M’Bia Kaba, président du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée.

A en croire notre interlocuteur, le désormais exclu, est accusé d’appartenance politique à l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Cette décision intervient alors que leurs manifestations de rue sont arrêtées il y a quelques semaines maintenant.

« Nous avons dit que notre mouvement est apolitique, mais actuellement lui il est membre de l’UFDG et mène des campagnes pour ce parti. Donc c’est pourquoi il a été limogé non seulement de son poste mais aussi exclu du mouvement. Il ne fait plus partie de notre mouvement », a-t-il réitéré.

Pour finir, Ousmane M’Bia Kaba, président du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée assure que leur lutte continue jusqu’à l’obtention d’un gain de cause.

« Notre mouvement continue à 100%. Le mouvement est là et la lutte continue jusqu’à ce que notre objectif soit atteint », a-t-il laissé entendre.

A noter que toutes nos tentatives pour joindre Mamoudou Kaba, le principal concerné, sont restées vaines. Reste à savoir quelle sera sa réaction suite à son limogeage et exclusion.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.