Connect with us

Politique

Kankan : l’enrôlement confronté à un déficit de fiche d’identification, récépissé et certificat de résidence

Published

on

A l’image des autres circonscriptions électorales du pays, les opérations d’enrôlement des citoyens se poursuivent à la satisfaction des membres de CAERLES dans la commune urbaine de Kankan, 2è ville de Guinée. Dans toutes les CAERLES sillonnées, la mobilisation des citoyens était sans faille. C’est le cas par exemple des CAERLES 051 et 1471 des quartiers Kabada1 et Banankoroda où plus de 1.200 personnes ont pu être enrôlées en moins d’une semaine.

C’est le même constat dans les CAERLES 1533 et 1472 des quartiers Salamani1 et Banankoroda, où malgré le retard accusé dû à la panne des machines, les membres de CAERLES ont pu recenser près de 1000 personnes en 2 et 3 jours.

Au-delà de l’engouement que suscitent ces opérations d’enrôlement chez les citoyens, les différentes CAERLES restent tout de même confrontées dans leur majorité à un déficit criard d’attestations d’identification, de récépissés et de certificats de résidence au niveau des chefs de quartiers. Une situation qui pourrait éventuellement entrainer l’arrêt des opérations dans les jours à venir si rien n’est fait.

Interrogé sur la question, Me M’Balou Kaba, la présidente de la CEPI de Kankan a indiqué que les informations sont remontées à qui de droit et que les dispositions idoines sont en train d’être prises pour que tout puisse rentrer dans l’ordre d’ici quelques jours.

En attendant que cela n’y soit, des membres de CAERLES et opérateurs de saisie continueront à tenir le coût tant bien que mal sur le terrain.

Alpha Oumar Koita, correspondant à Kankan

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités