Kankan : les acteurs de la reforme du secteur de sécurité en conclave sur la loi portant le maintien d’ordre public et ses textes d’application

Print Friendly, PDF & Email

Lancement ce lundi 10 juillet 2017, à Kankan de l’atelier régional de formation et de sensibilisation des autorités administratives, forces de défense et de sécurité, élus locaux et représentants des partis politiques et de la société civile venus des cinq (5) préfectures de la région sur la loi portant maintien de l’ordre public (MO) et ses textes d’application.

C’est la salle de conférence de l’antenne régionale AGIL/Kankan qui abrite des cadres à cette rencontre d’échange qui est l’initiative du gouvernement guinéen avec l’accompagnement technique et financier du Système des Nations-Unies à travers le P.B.F.

Selon Dr Djéliman Ousmane Kouyaté, conseiller politique du Ministre d’Etat à la présidence de la République et président de la commission technique de suivi chargé du pilotage de la reforme du secteur de sécurité en République de Guinée, cette présente rencontre a pour objectif de « favoriser l’appropriation par les politiques et la société civile de la loi sur le maintien de l’ordre public et ses textes d’appropriation ».

Poursuivant, il a mentionné que l’organisation de cet atelier contribuera également à l’amélioration des relations entre les différents acteurs concernés pour « nous permettre d’atteindre cet objectif, converger tous vers le développement du pays ».

De son coté, Amadou Mahamane Ousmane, expert en reforme du secteur de sécurité au compte du programme des Nations-Unies pour le développement PNUD a déclaré : « Au cours de cet atelier nous apporterons aux participants des informations sur le contenu de cette loi, et les experts nationaux vont décortiquer cette loi, préciser tous les interdits et tout ce qui est recommandé par cette loi ils vont passer en revue ensemble le contenu de la loi, ils vont passer en revue tous les textes de loi, tous les moyens par lesquels on met en application cette loi et ils vont faire des simulation des cas à partir desquels ils vont voir dans quelle condition on fait les sommations réglementaire ,ils vont faire des simulations dans lesquelles ils vont voir comment est ce que les forces sont engagées qui a la responsabilité de le faire de quelle façon il doit le faire et quelles sont les formes écrites dans lesquelles cela doit se faire ».

A rappeler que le coup d’envoi de ce rendez-vous de concertation régionale a été présidé ce lundi 10 juillet par le gouverneur de Kankan, Mohamed Gharé qui, dans son allocution de circonstance s’est tout d’abord réjoui de la tenue d’une rencontre aussi capitale dans sa juridiction avant interpeller les participants à plus d’attention sur les différentes communications qui seront faites à leur entendement durant les cinq (5) jours de travaux.

Alpha Oumar Koita, correspondant régional à Kankan

+224 622-16-07-20

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.