Kankan : les cours reprennent dans les écoles après le mot d’ordre de boycott du SNE

Print Friendly, PDF & Email

Lancé depuis le lundi dernier, le mot d’ordre de boycott des cours de 48 heures du syndicat national des enseignants (SNE), se faisait encore ressentir sur l’éducation dans la commune urbaine de Kankan, puisque le déroulement des cours tournait complètement au ralenti.

C’est ce lundi 1er février 2021, que les cours ont effectivement repris dans les établissements primaires et secondaires publics de la localité.

Après avoir passé presqu’une semaine entière à la maison, les enseignants et élèves des écoles publiques de Kankan ont repris les cours ce lundi 1er  février 2021. Du lycée Marien N’Gouabi au lycée franco arabe, Alpha Yaya Diallo en passant par Samory, 3 avril et le lycée Morifindjan Diabaté, l’engouement était au rendez-vous ce matin.

Mory Konaté, secrétaire régional du syndicat national des enseignants (SNE), estime qu’une partie de leur revendication est satisfaite, d’où la suspension du mot d’ordre de boycott :

« En ce qui concerne le boycott des cours qui a pris 48 heures, le gouvernement a mis la prime du mois de janvier sur les bulletins de paye, la lutte syndicale c’est ça. Par exemple, quand vous demander 5 et qu’on vous donne 2, vous suspendez la grève et après vous revenez ouvrir un couloir de négociations, c’est dans ce cadre que nous avons passé un contre communiqué pour l’arrêt du boycotte des cours. Aujourd’hui, lundi les cours ont repris à 100% dans toutes les écoles de la Haute Guinée. »

Satisfait de ce retour, Gassim Keita, proviseur du lycée remercie les enseignants pour leur présence : « Je remercie l’ensemble des élèves du lycée Morifindjan Diabaté et les professeurs pour avoir su prendre toutes les dispositions pour la reprise effective et totale des cours ce matin. ».

Même expression chez Toumany Mara, élève de la 10è année. « Aujourd’hui, moi je salue les professeurs parce qu’il ya une semaine qu’on n’a pas fait de cours mais aujourd’hui il y a eu cours, les gens sont venus on a participé au cours et les professeurs aussi sont venus, tout ce déroule bien. »

Professeur en classe de 10è année, Ousmane Kaba se réjouit de l’allure que prennent les élèves par rapport à cette reprise :

« C’est un sentiment de satisfaction et de motivation que j’ai aujourd’hui, puisque c’est le lundi dernier, que le mot d’ordre a été lancé mais a ce jour depuis ce lundi matin les élèves sont la au grand complet donc pour le moment tout va bien. »

Les revendications des enseignants étaient entre autre le paiement des arriérés de prime d’incitation, la prise en charge du personnel d’encadrement, pour ne citer que celles-ci.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.