Kankan: les premières épreuves de l’examen d’entrée en 7ème année lancées par la ministre Sanaba Kaba

Print Friendly, PDF & Email

Le centre ‘’école primaire Kabada’’ a servi de cadres hier lundi 19 juin, au lancement de la première épreuve (Rédaction) de l’examen d’entrée en 7ème année. Ils sont au total 8486 candidats dont 3037 filles à être soumis à ces premières évaluations des examens nationaux portant sur leur degré d’assimilation des différents cours.

En donnant le coup d’envoi, Sanaba Kaba, ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance entourée des autorités régionales, préfectorales, communales, les responsables régionaux ainsi que le président de l’APEAE régionale, a interpellé les encadreurs en ces termes ;

« Mon message est adressé particulièrement d’abord aux encadreurs, ils sont là pour encadrer les enfants comme le mot l’indique. C’est pas une inspection, les enfants ne doivent pas avoir peur avec eux mais plutôt les enfants en les voyant doivent être rassurés et doivent être tranquilles dans leur esprit »

S’adressant aux candidats, elle (Sanaba Kaba) a ajouté : « On vous pose 5 questions et que vous connaissez très bien 4 questions, répondez  correctement à ces 4 questions. La 5ème question si vous ne la trouvez pas, laissez la et ne demandez pas Mamadi à gauche et ne demandez surtout pas Moussa à droite ayant confiance en vous-même. Nous vous souhaitons plein succès. Que les examens se passent dans les meilleures conditions et que vous vous retrouvez l’année prochaine en 7ème année », dira-telle entre autres.

Au sortir de la salle et ému par la déclaration faite par la ministre, Famoro Keita, inspecteur régional de l’Education n’a pas caché ses mots : « Je suis non seulement content de la qualité de la déclaration faite par madame la ministre mais aussi par les dispositifs adéquats que nous avons trouvez sur place permettant un très bon déroulement de cet examen. Ce pendant je demande à chacun de prendre le courage et encourager les enfants, les féliciter pour éviter qu’il n’y ait de fausses notes au niveau de la région de Kankan ».

Selon Saran Moudou Kourouma, le Directeur préfectoral de l’Education (DPE) de Kankan, cette première journée des examens n’a été émaillée d’aucun incident majeur.

Pour la région de Kankan, ils sont au nombre de 24465 candidats dont 8061 filles repartis entre 130 centres sous la supervision de 1636 surveillants qui affronteront cette année les différentes épreuves de l’examen d’entrée en  7ème année.

Alpha Oumar Koita, correspondant régional à Kankan, Haute Guinée ;

622-16-07-20                                                                     

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.