Kankan: libération de 35 des membres du FNDC, détenus à la maison centrale

Print Friendly, PDF & Email

Sur les 43 membres du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) arrêtés à N’zérékoré pour cause de violences enregistrées lors du double scrutin du 22 mars dernier et détenus depuis plusieurs mois à la maison centrale de Kankan, 35 d’entre eux ont été remis en liberté ce lundi 28 septembre. Cette libération intervient quelques mois après la libération de Fassou Goumou, un des membres du Front qui était aussi détenu à la maison centrale de Kankan.

Après leur libération, ces jeunes rejoindront la ville de N’zérékoré où ils ont été mis aux arrêts par les autorités et conduits à Kankan. Nous y reviendrons…

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.