Kankan : l’imam Nanfo Ismaël Diaby convoqué par le préfet

Print Friendly, PDF & Email

Nanfo Ismaël Diaby, le chroniqueur islamique qui avait défrayé la chronique en officiant la prière musulmane en langue nationale Maninka à Kankan lors de la nuit du destin de l’année 2019 et qui avait été interdit d’officier la prière par la ligue islamique de Kankan, a reçu ce matin une convocation verbale du préfet de Kankan par l’intermédiaire du chef de quartier d’où il loge.

Répondant à cette convocation verbale ce samedi 11 juillet 2020 sans que ne lui soit notifié le motif, Nanfo Diaby s’est rendu à la préfecture où il fût surpris d’y trouver les délégués de la ligue islamique, la hiérarchie policière et des journalistes.

D’après nos sources, la personne qui accompagnait Nanfo n’a pas été admise dans la salle.

Au moment où nous mettions sous presse, la conclave est en cours et rien ne filtre pour le moment sur ce qui s’y trame. Nous y reviendrons.

La rédaction

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.