Kankan : l’université en construction aura 16 facultés et accueillera 20 mille étudiants

Print Friendly, PDF & Email

Le président Alpha Condé, accompagné de son épouse Hadja Djènè Kaba Condé a procédé samedi 23, novembre dernier à la pose première pierre de l’extension de l’Université de Kankan, dans la ville du même nom,  sur le site de Siramako, à Fadou, dans la sous-préfecture de Gbérédou Baranama,  à 13 km du chef-lieu de la préfecture.

Dans son allocution de circonstance, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Abdoulaye Yéro Baldé a indiqué que « cette extension de l’Université de Kankan permettra d’accroître la capacité d’accueil et de moderniser les installations des Institutions d’Enseignement Supérieur, comportera à terme sur ce site de 225 ha : une zone d’enseignement et des laboratoires pour une capacité d’accueil estimée à plus de 18 mille places dans un premier temps, une zone de recherche de 4 blocs, une zone administrative et commerciale avec un centre international de conférence, centre commercial , centre culturel, une zone d’hébergement, restaurant universitaire, une zone sportive avec tous les équipements nécessaires dont une piscine. Nous allons préserver  la forêt qui est là, pour non seulement sa préservation mais aussi pour faire de la recherche »

Après la signature du don entre le ministre Yéro Baldé et la directrice général adjointe de l’entreprise en charge d’exécution du projet , le chef de l’Etat s’est adressé aux encadreurs et Etudiants de l’Université de Kankan en ces termes : « (…) Evidemment, TBEA va construire 2 facultés mais en tout il y aura 16 facultés dont 14 construites par le gouvernement, ces 16 facultés pourront recevoir 20 mille étudiants, ensuite un dortoir de 6 bâtiments comme cité universitaire dont la capacité d’accueil sera de 15 mille étudiants donc 15 mille étudiants pourront être logés dans cette université, il y aura un terrain de football avec des tribunes de 6 mille places, il y aura des logements pour les professeurs évidemment, un restaurant universitaire mais surtout il y aura aussi de nouvelles technologie par ce qu’aujourd’hui on ne peut pas dire qu’on est instruit si on a pas accès aux nouvelles technologies, cette université est appelée à devenir plus tard une technopole un peu à l’image de certains pays d’Afrique, donc ça sera l’une des universités les plus modernes construites en Afrique ».

Répondant aux préoccupations du maire de la commune rurale de Gbérédou Baranama quant à la construction de la route menant à l’université et qui permettra de désenclaver les villages environnants, le chef de l’Etat dit avoir « entendu la doléance et nous vous garantissons que les 22 km de route seront faits pour alléger les peines des citoyens de Gbérédou Baranama ».

Ministre Abdoulaye Yéro Baldé

Satisfait de cette initiative présidentielle, le recteur de l’Université Julius Nyerere de Kankan a dit toute sa reconnaissance au président Alpha Condé.

« Je suis comblé et satisfait tout simplement parce que c’est sous ma gouvernance que cette infrastructure de la nouvelle université va voir le jour. Je suis comblé et satisfait du fait que le professeur Alpha Condé place la jeunesse guinéenne en général et celle universitaire en particulier au cœur de ses préoccupations. Et c’est dans les annales de l’histoire du pays, pour la première fois qu’un président de la république initie un projet de développement universitaire au niveau des régions naturelles, c’est extrêmement important », a martelé Dr. Sékou Kaba.

Pour sa part , Karamo Condé, directeur de la communication de l’institution bénéficiaire du projet, « la satisfaction est totale, nous nous en réjouissons compte tenu de la portée et de toute l’importance de ce projet, nous remercions Son Excellence M. le président de la république pour avoir accepté d’offrir une université moderne digne de nom à la Guinée, à Kankan et à la jeunesse toute entière. Qui construit une université  ferme des prisons, qui construit une université travaille dans la dynamique de la formation des ressources humaines de qualité ».

“Ce projet d’extension de l’Université de Kankan fait partie des programmes de construction et de réhabilitation des quatre grandes universités du pays (UGLC-Sonfonia, Université de Labé, UJN-Kankan et l’Université de N’Zérékoré) et centres de recherche initiés depuis quelques années par le président Alpha Condé afin de répondre aux défis du développement du capital humain”, soutient le ministre Abdoulaye Yéro Baldé. Selon lui, ce qui constitue un des principaux piliers du PNDS et le développement des infrastructures et équipements universitaires s’inscrit dans cette dynamique.

A rappeler que le coût de réalisation prévisionnel de ce projet dont nous ignorons la durée d’exécution est estimé à 5.922.400 USD.

Alpha Oumar Koita, correspondant régional à Kankan 

(+224) 622-160-720

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.