Kankan : ‘’nous avons eu au total 77 cas d’accidents en 2020’’ (commissaire de la police routière)

Print Friendly, PDF & Email

En cette fin d’année 2020, l’heure est au bilan au niveau des différents services publics du pays. Dans la commune urbaine de Kankan, le commissariat spécial de la police routière a livré ce jeudi, 24 décembre 2020, les statistiques des accidents de la circulation enregistrés en cette année.

Au total, 77 cas d’accidents de la circulation routière ont été enregistrés dans la commune urbaine de Kankan au cours de la période allant du 1er janvier au 29 novembre 2020 dont 6 cas d’accidents mortels, 18 cas avec blessés graves, 26 cas avec blessés légers, 12 avec dégâts matériels importants et 15 avec dégâts matériels légers.

Selon Jérôme Kolié, commissaire du commissariat spécial de la police routière de Kankan, « Nous avons une statistique des accidents de la circulation routière survenus à Kankan pour la période du 1er janvier 2020 au 29 novembre 2020. Nombre total d’accident constaté 77, accidents mortels 6, accidents avec blessés graves 18, accidents avec blessés légers 26, accidents avec dégâts matériels importants 12, accidents avec dégâts matériels légers 15 », a-t-il livré.

Selon ce responsable, le nombre d’accident enregistré pour cette année, est largement supérieur à celui de l’année dernière, soit 27 cas de plus.

« L’année dernière, nous avons enregistré 50 cas d’accidents et cette année 2020,  77 cas. Le nombre de cette année est élevé par rapport à l’année dernière », a-t-il dit.

La méconnaissance du code de la route serait à l’origine de la plupart des accidents de la circulation, explique Jérôme Kolié du commissariat spécial de la police routière.

« La cause des accidents, c’est la méconnaissance du code de la route parce qu’il ne s’agit pas seulement de payer une moto ou une voiture, mais il s’agit d’apprendre ce que sait que le code de la route et comment je vais rouler au niveau de la ville. Mais les gens ont une mauvaise méconnaissance du code de la route et cela est l’origine de beaucoup d’accidents », déplore-t-il.

Pour terminer, ce commissaire a promis que toutes les dispositions nécessaires seront prises pour réduire les cas d’accident pour l’année 2021.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.