Connect with us

Societé

Kankan : sous l’effet de l’anesthésie, Fatoumata abusée par un infirmier (témoignages)

Une jeune dame du nom de Fatoumata aurait été abusée par un infirmier dans une clinique clandestine dans soirée du mardi aux environs de 19h au quartier Morioulén dans la commune urbaine de Kankan. L’acte s’est produit lorsque cette jeune dame était venue pour se faire soigner chez le docteur qui serait un habitué des faits.

Interrogé sur les circonstances de l’acte, le mari de la victime qui a requis l’anonymat explique la scène en ces termes : « Ma femme est venue se traiter chez le médecin. En venant, elle m’a demandé la permission, je lui ai dit de partir et que je la rejoindrai après .10 minutes plus tard. Je suis parti sous le vent qui avait commencé à souffler, j’ai trouvé que le docteur était déshabillé couché sur ma femme qui était dans un état d’inconsciente sous l’effet de l’anesthésie. C’est ainsi que j’ai fait sortir mon téléphone pour prendre sa photo, il a cogné mon téléphone qui est tombé à terre et je n’ai pas pu prendre la photo. Je me suis jeté sur lui et on a commencé à se battre, jusqu’à ce qu’on est sortis au dehors. C’est ainsi que les voisins sont venus me demander de le laisser parce que j’avais pris son sexe en main .Quand je l’ai laissé, les voisins m’ont dit d’aller voir le chef de quartier. En ce temps là, ma femme ne s’était toujours pas retrouvée ».

« Je connais bien le docteur, il a l’habitude de soigner ma femme. Mais c’est lui qui est à l’origine de mon divorce avec ma première femme. Il vivait aussi en concubinage avec cette dernière. Quand je l’ai appris, j’ai dit à ma femme de ne plus s’approcher de lui, mais quand je voyageais il appelait ma femme pour abuser d’elle. Un jour j’ai dit à ma femme que je ne pouvais pas continuer à la partager avec un vieux. Je lui ai demandé de rentrer chez ses parents et on a divorcé. Maintenant à chaque fois que la deuxième là aussi partait chez lui pour son traitement, en revenant elle se sentait abusée. Hier, je lui ai dit d’aller chez le docteur pour se faire soigner et on verra ce qui va se passer. Elle est partie et 10 minutes après, je suis venu et je l’ai trouvé couché sur ma femme. C’était vers 19 heures. C’est un docteur qui travaillait à Sansangbé, il s’appelle Dr Condé. Mais il a été chassé de là-bas pour les mêmes comportements. Au quartier Dalako et Labé Koura aussi, il a été à l’origine de plusieurs divorces, les femmes avaient peur de le dénoncer parce qu’elles sont toutes des voilées. Je sais qu’il couchait avec ma femme quand celle-ci part se soigner chez lui, mais je voudrais seulement le prendre en flagrant délit c’est ce qui fut fait », renchérit-il.

Quant à Ibrahim Touré dit « Kabo », témoin des faits a tenu à préciser : « Hier, sous la pluie j’étais arrêté à la devanture de ma maison qui fait face à la clinique du docteur. Je les ai vu se bagarrer c’est ainsi que je me suis déplacé pour aller les séparer. J’ai trouvé qu’il a pris le sexe du docteur qui était totalement nu. Même le slip, il ne portait pas. Le jeune a pris le tournevis pour poignarder le docteur. Moi, je lui ai pris la main et lui ai demandé ce qui s’est passé. Il m’a dit qu’il a sa femme avec lui dans la maison, qu’il a fait l’anesthésie à sa femme et qu’il lui a trouvé entrain de courir sa femme et qu’il va tuer le docteur. C’est ainsi que je l’ai prié de l’envoyer chez moi pour ne pas qu’il le tue et on est partis informer le président des jeunes appelé « Djone » qui s’est déplacé avec nous pour venir voir la dame qui avait complètement perdu connaissance. Aussitôt, elle a été transportée d’urgence à l’hôpital. C’est ainsi que le président des jeunes du quartier a informé à son tour les gendarmes qui sont venus arrêter le docteur et l’envoyer»

Aux dernières nouvelles, la victime aurait commencé à retrouver sa santé et le présumé violeur quant à lui, se trouverait en garde à vue à la gendarmerie départementale de Kankan pour son audition.

Alpha Oumar Koïta, correspondant à Kankan

+224 622-16-07-20

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook