Kankan : un enfant de 6 ans retrouvé mort dans une voiture à Kankan Koura

Print Friendly, PDF & Email

Le corps sans vie d’un apprenti mécanicien a été découvert dans la soirée d’hier Vendredi 15 avril, au quartier Kankan Koura, dans la commune urbaine de Kankan, a appris notre correspondant basé dans la localité.
Agé d’environ 6 ans, Naby Soumah puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été retrouvé mort dans une voiture au milieu d’un parc automobile à Kankan Koura, dans la périphérie de la commune urbaine. Abou Bamba, le propriétaire du parc explique les circonstances de cette découverte macabre.
« Chaque matin, quand je viens, je contrôle tous les véhicules et en rentrant à la maison également. Hier matin, j’ai fait ce contrôle de routine mais comme c’était vendredi, je suis parti à la prière. A mon retour au parc le soir, j’ai remarqué que l’une des portières d’une voiture n’était pas bien fermée. Donc, j’ai dit à un ami qui était proche de la voiture de bien fermer la portière. C’est ce dernier qui m’a alerté qu’il y a quelqu’un à l’intérieur. Je suis venu voir et j’ai trouvé que c’est un enfant qui était déjà mort, c’est ainsi que j’ai appelé le chef de quartier », a expliqué Abou Bamba, le propriétaire du parc.
A en croire les explications de Mamadou Camara, le tuteur du défunt, le petit Naby a quitté le domicile le matin pour se rendre au garage où il exerce en tant qu’apprenti mécanicien. Finalement, au lieu de rentrer sain et sauf comme d’habitude, c’est sa dépouille qui leur est revenu.
« C’est aux environs de 07 heures que je me suis séparé avec l’enfant. Comme il y avait eu un décès à côté de chez nous ici, je suis allé là-bas pour la salutation avec lui et après, il est venu prendre son petit déjeuner et partir au garage. C’est vers la soirée qu’on est venu me dire d’aller voir un enfant qui est décédé dans une voiture. Et effectivement à mon arrivée, j’ai vu que c’était lui », relate-t-il.
Pour l’heure, les circonstances de la mort de Naby Soumah n’ont pas été élucidées. Le corps a tout de même été transporté à l’hôpital régional de Kankan pour des fins d’examen. Mais il faut noter que sur le siège où son corps a été découvert, se trouvaient des traces de vomissement, ce qui laisse penser certains témoins à une asphyxie.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan.
Tél : 623 77 06 09.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.