Kankan: un incendie réduit en cendres deux groupes électrogènes d’une valeur de 20 millions fg

Print Friendly, PDF & Email

Un incendie dont l’origine serait un court-circuit s’est produit ce jeudi, 7 janvier, au grand marché ‘’Lofèba’’, dans la commune urbaine de Kankan. Il a réduit en cendres deux groupes électrogènes et la perte est estimée selon nos informations, à 20 millions de francs guinéens.

C’est aux environs de 12 heures dans la journée de ce jeudi que cet incendie s’est déclaré au grand marché, près d’une station service. Le feu a consumé les groupes électrogènes qui fournissent de l’électricité privé dans le coin, avant d’être découvert par Soryba Camara qui a alerté les secouristes pour l’éteindre.

« Cet après midi, j’ai vu que les moteurs ont pris feu dans notre cours ici. Il n’y avait personne pour venir au secours et j’étais seul. Il a fallu que je crie pour que les gens viennent en aide pour mettre fin aux dégâts qui étaient en train de se produire ici. Si les gens n’étaient pas intervenus à temps, les dégâts auraient dépassé ce niveau parce qu’il y avait trois (3) motos et un véhicule qui étaient dans la cour et il y a une station service qui est tout près ici aussi », dira ce témoin. 

Mamady Diané, fournisseur d’électricité au grand marché, est le propriétaire des lieux. Il pense que l’origine de ce feu serait un court-circuit, mais s’en remet à Dieu.

« Ce que je peux dire, c’est que l’incendie est du à un cours circuit. Les dégâts c’est seulement au niveau des moteurs, aucun client n’a eu de dommage. Je suis gérant de moteur depuis 2014 et c’est la première fois que ceci m’arrive. Ce n’est la faute de personne, c’est l’inévitable qui est arrivé et je ne pouvais rien. »

Plus loin, il estime ses pertes à 20 millions de nos francs. « Les dégâts pour les deux (2) moteurs, c’est 20 millions de francs guinéens. »

Malgré qu’elle soit arrivée un peu après l’extinction du feu, l’intervention des sapeurs pompiers a été appréciée. Un citoyen appelle le gouvernement à multiplier encore plus de casernes dans la ville. Pour terminer, la victime Mamady Diané appelle les personnes de bonne volonté à lui venir en aide.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

+224 623 77 06 09

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.