Kankan : un jeune accusé de viol sur mineure pour avoir enceinté sa petite amie de 13 ans

Print Friendly, PDF & Email

Les cas de viol deviennent de plus en plus récurrents en Haute Guinée. Ce samedi 12 juin, un présumé violeur a été présenté à la presse par l’office de protection du genre des enfants et des mœurs (OPROGEM), rapporte notre correspondant basé dans la région.
A.C âgé de 19 ans et menuisier de profession a été mis aux arrêts pour avoir enceinté sa petite amie. Il est accusé de viol à cause de l’âge de la fille qui n’a que de 13 ans.
« Il y a un jeune qui a courtisé une petite fille de 13 ans pendant un an et demi et la fille est tombée enceinte. Ces cas pareils constituent un cas de viol parce que la fille est une mineure. Toute personne qui n’a pas ses 18 ans, lorsque vous êtes avec elle et que c’est constaté par les enquêteurs ou-bien s’il y a une plainte contre vous, vous serez interpellé et déféré devant le procureur pour des faits de viol », a déclaré commandant Salahadine Diallo, de l’antenne régionale de l’OPROGEM.
Interrogé, le présumé violeur révèle que la mère de la victime était bien au courant des relations qu’il entretenait avec sa fille et aurait promis de la marier.
« Je sortais avec la fille. Quand sa mère l’a su, elle m’a demandé si je veux la marier. Je lui ai dit que oui, elle m’a dit alors d’envoyer les noix de cola pour qu’elle me la donne en mariage. On est resté comme ça jusqu’à ce que la fille est tombée enceinte », a reconnu A.C


Selon le responsable de l’OPROGEM, la situation de la victime sera compliquée à l’avenir : « le médecin légiste a confirmé, la fille est enceinte de quatre (4) mois maintenant. Le médecin dit qu’il y a une complication. Pour que la fille puisse accoucher, il faudrait une césarienne. Donc son cas est compliqué »
Comme les précédents cas, le présumé violeur, A.C sera déféré devant le parquet du TPI de Kankan, qui se chargera de la suite de l’affaire.
« La loi prévoit des sanctions sévères par rapport à ces cas pareils. Lorsque vous entretenez des relations sexuelles avec une mineure, c’est une situation aggravante surtout qu’elle est enceinte. Donc, nous allons le déférer devant monsieur le procureur de la république, son sort sera dans les mains de la justice »

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.