Kankan : un jeune poignardé par un groupe lors d’un show de la rue

Print Friendly, PDF & Email

L’utilisation des armes blanches par des jeunes pendant les bagarres est devenue de nos jours un phénomène préoccupant qui prend de l’ampleur dans la commune urbaine de Kankan. Dans la nuit d’hier dimanche 13 à ce lundi 14 juin 2021, un jeune s’est fait poignardé par un groupe au quartier Sinkéfara 2, dans la périphérie de Kankan.

La victime nommée Sékouba Sangaré s’est embrouillé avec ces bourreaux lors d’un show de la rue communément appelé “Farégnakhi”, organisé à l’occasion d’un mariage. Témoin oculaire des faits, Mory Traoré l’un des organisateurs dudit show, explique :

« C’est vers 23h 30mn, que ce groupe de jeunes est venu éteindre le moteur. Après, il y a eu des cris partout. Mais puisque les membres de notre groupe avaient tous arboré un même tee-shirt, donc, ils nous repéraient à l’aide de ça. Maintenant, Sékouba, la victime avait jugé bon de rassembler les chaises qu’on avait louées. Donc, c’est là-bas qu’ils sont allés le prendre pour le frapper avant de le poignarder au dos », a t-il expliqué.

Après avoir commis leur sale besogne, les présumés coupables ont pris la poudre d’escampette pour disparaître des lieux. Mais tout de même, la famille de Sékouba Sangaré qui a du mal à digérer l’affaire, a déjà porté plainte contre eux.

« On a porté plainte au commissariat de police. Le commissaire a dit aux jeunes de notre quartier de prendre son contact et de l’informer dès qu’ils verront ceux qui ont poignardé notre frère », a dit Djénabou Kouyaté, la tante de la victime.

Faible mais en vie, Sékouba Sangaré est sous soins médicaux à l’hôpital régional de Kankan. Pour l’instant, on ne peut pas se prononcer si sa vie est hors de danger ou non.

Nabé, depuis Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.