Kankan: un motard percute violemment un camion et se fait écraser

Print Friendly, PDF & Email

Un jeune âgé d’une trentaine d’années du nom de Massa Guilavogui conduisant une moto Sanili s’est vu la tête écrasée des suites d’un accident de la circulation. Le drame a eu lieu dans la nuit du mercredi 24 juillet aux environs de 22h, au quartier Kankan-Coura, dans la commune urbaine de Kankan.

Interrogé, le commandant Lamine Sylla, le Commissaire Adjoint de la Police des mœurs qui a fait le constat a déclaré : « le constat révèle que la victime serait en excès de vitesse est venu se heurter à un véhicule immobilisé. C’est ce qui a entrainé sa mort ». Et d’ajouter : « vu l’ampleur du dégât, le propriétaire du véhicule se serait cherché en créant le vide. »

Selon Pivi Béavogui, l’un des amis proches de la victime avec qui elle aurait échangé la dernière conversation téléphonique,  Massa Guilavogui est un maçon, marié sans enfant et originaire du district de Zémbéjou, dans la sous-préfecture de Binikala, préfecture de Macenta.

Selon la même source, cet accident est survenu pendant que la victime venait de rendre visite à ses parents au quartier Bordo.

Le corps de l’accidenté n’a pu regagner la morgue de l’hôpital régional de Kankan qu’à 00h. Et ce, grâce au concours de Dr Fodé Keita, directeur général dudit hôpital qui, dès après avoir le coup de fil des journalistes présents, a immédiatement dépêché une équipe hospitalière pour la circonstance.

Aussi faut-il noter la route continue d’endeuiller des familles dans la région de Kankan. Chaque jour vient avec son cortège d’accidents entre  2 à 3 au moins. L’avant dernier cas date de la nuit du samedi 23 juillet sur la nationale Kankan-Kouroussa où 2 personnes sont mortes -dont un journaliste-animateur de la Radio Milo Fm de Senko, dans Beyla- faisant 5 autres bléssés.

Par Alpha Oumar Koita, correspondant à Kankan

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.