Kankan : un père de 45 ans accusé de viol sur sa propre fille de 13 ans

Print Friendly, PDF & Email

Le phénomène de viol devient de plus en plus grandissant en république de Guinée. Épargnée depuis un certain temps, la commune urbaine de Kankan vient d’enregistrer un cas. Il s’agit d’une fillette de 13 ans qui aurait été violée à plusieurs reprises par son père biologique, rapporte notre correspondant basé dans la localité.
C’est au quartier Sinkèfara dans la périphérie commune urbaine de Kankan que cet acte ignoble a été notifié. Mariame Diané puisque c’est d’elle qu’il s’agit, accuse son père biologique de viol répété. Interrogé sur le sujet, l’inspectrice régionale de l’action sociale revient sur les circonstances de ce présumé cas de viol. Selon elle, c’est après une visite médicale que le médecin spécialiste aurait certifié que la fillette a bien eu des relations sexuelles :
« C’est le vendredi vers 9 heures que j’ai été informée par le chef du centre de santé de Sinkèfara, que 2 filles dont une de 11 ans et une autre de 13 ans ont révélé qu’elles ont été violées par leur papa, aussitôt je me suis rendue sur le terrain j’ai vu les deux filles, je les ai prises et amenées à la sureté. On a jugé nécessaire d’interpeler immédiatement le père pour qu’il ne prenne pas la fuite. Ensuite on a envoyé la petite à l’hôpital où le médecin légiste a confirmé que la petite a été violée, au jour d’aujourd’hui elle et sa petite sœur de 11 ans sont en sécurité. » A expliqué Aminata Bérété.
Pour sa part,  le Commandant Salaha Deen Diallo chef d’antenne régionale de l’OPROGEM Kankan, laisse entendre que le Procès verbal du présumé violeur est déjà prêt pour être transféré devant le parquet du TPI : 
« Le procès verbal est déjà prêt on a mené nos enquêtes, ce sont ses propres filles qui l’ont dénoncé. Mariame Diané dit qu’elle a été violée par son père à plusieurs reprises, sa petite sœur Tiguidanké Diané a confirmé, elle a aussi ajouté que son père a tenté de la violer mais elle a crié, il a un fils aussi qui confirme ces propos. Aujourd’hui il sera déféré devant le tribunal de première instance. »
Le mis en cause du nom d’Alpha Saliou Diané est âgé de 45 ans, il est divorcé avec la mère de ses enfants depuis années qui, elle se trouve dans la préfecture de Mamou. Interrogé par les journalistes, il a catégoriquement nié les faits qui lui sont reprochés. Quant à sa fille Mariame Diané, elle se trouve désormais sous la protection des autorités de l’action sociale de Kankan. 
Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.