Kankan: un présumé voleur de moto l’a échappé belle

Print Friendly, PDF & Email

Depuis le début du mois saint de Ramadan, l’insécurité est devenue monnaie courante dans la commune urbaine de Kankan. Dans la matinée du dimanche 02 mai 2021, un présumé voleur de moto a échappé de justesse à un lynchage public au marché Dibida. Selon les témoignages recueillies sur place, deux jeunes inconnus seraient venus sur une moto aux environs de 9 heures, et auraient passé plusieurs moments à rôder autour d’une moto KTM qu’ils voulaient emporter. C’est grâce à la vigilance d’un commerçant dudit marché qu’un d’entre eux a été appréhendé.

« Le matin, à 9 heures, quand je suis venu au marché, j’ai ouvert mon magasin et je suis parti m’asseoir auprès de mon ami devant sa boutique. En ce moment là, un jeune était assis sur sa moto et visait les motos garées devant un autre magasin en face du mien. Mon ami m’a dit de le remarquer puisqu’il n’avait pas confiance en lui, vu son comportement. Après avoir passé une dizaine de minutes, il est parti. Un peu plus tard, il est revenu avec un des ses complices sur la même moto. Ce dernier est descendu et est parti s’asseoir sur la moto qu’ils voulaient emporter. Mais comme la moto était verrouillée, il l’a forcée et l’a cassée. Après, il est parti dire à son ami que le travail est fait, avant de s’en aller et laisser le reste du boulot à ce dernier. Deux minutes plus tard, il est parti maintenant pour prendre la moto et prendre la poudre d’escampette, mais je l’ai aussitôt attrapé et crié au voleur. », témoigne le commerçant.

Le présumé voleur a été enfermé dans un des magasins du marché pour le sauver des coups, tout en attendant l’arrivée des forces de sécurité pour l’embarquer. Mais selon les témoignages, ces derniers auraient refusé dans un premier temps, sous prétexte qu’ils sont en manque de personnel, étant donné que nous sommes dimanche. Dans un deuxième temps, ils auraient demandé une somme d’ 1 million 500 mille francs guinéens pour intervenir. C’est après que le préfet ait été contacté par un citoyen qu’ils ont débarqué pour sauver le présumé voleur d’un lynchage.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.