Kankan : une jeune fille de 16 ans tuée par son dragueur

Print Friendly, PDF & Email


Une jeune fille de 16 ans a rendu l’âme dans la nuit du mardi suite à l’étranglement dont elle a fait l’objet de la part d’un jeune garçon qui lui aurait fait des avances et qu’elle aurait refusé. Les parents de la victime demandent justice.
Les faits se sont déroulés aux environs de 20 heures ce mardi au quartier Sogbè, dans la commune urbaine de Kankan.

Fatoumata Mara, c’est le nom de la victime. Sa sœur revient sur les circonstances de sa mort : « hier soir, j’ai laissé ma petite sœur à la maison pour sortir, quand je suis revenue j’ai trouvé qu’elle dégageait la salive par sa bouche et ses narines, j’ai demandé comment cela lui est arrivé. On m’a dit qu’elle a été étranglée par Doudou. Je me suis rendue dans la famille du jeune garçon pour demander des explications, il m’a dit que ma sœur l’avait insulté grossièrement ».
Cependant, l’hôpital révèle qu’il n’y avait aucune blessure sur le corps de la victime.

Dr Yaraboye Koivogui est le chef service des urgences : « l’équipe qui était en garde hier a reçu une fille de 16 ans qui était déjà morte. Après les examens, on n’a trouvé aucune trace de blessure sur le corps de la défunte. Mais on s’est pas limité là, on a fait appel au service de la maternité pour voir si elle n’a pas été violée et lorsque le médecin a visité la fille il n’a aussi pas trouvé un signe de viol. »
Dans la famille mortuaire, parents, amis et voisins de la victime, sont partagés entre tristesse et consternation. Chacun demande que justice soit faite pour Fatoumata Mara.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

623 77 06 09 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.