Kankan : une mère de 5 enfants kidnappée à Karifamoriah, le témoignage de son fils

Print Friendly, PDF & Email

Insécurité, on en parle encore. A Kankan, une femme aurait été kidnappée par des individus armés dans la nuit de ce vendredi à Karifamoriah, une sous-préfecture située à 7 kilomètres de la commune urbaine de Kankan. 

Il s’agirait de madame Aminata Kaba, mariée et mère de 5 enfants. Selon Kabinet Kaba, fils de la victime et témoin oculaire du présumé kidnapping, les kidnappeurs de sa marâtre (une dizaine) seraient venus dans un Land cruiser de couleur blanche. L’un d’entre eux tenait un pistolet.

« Elle m’a dit d’aller l’accompagner au bord de la route pour qu’elle récupère un colis. On est partis et on a trouvé qu’un véhicule était garé. On leur a demandé si c’est eux qui détiennent le colis, ils ont dit non. Lorsqu’on partait, ils ont appelé ma marâtre pour dire que c’est eux. Elle est revenue vers eux, mais ils ne lui ont rien donné. Soudain, deux hommes sont descendus du véhicule pour la faire monter de force, mais mon petit frère et moi on s’est opposé. Un autre gars est sorti et nous a menacés avec un pistolet. Nous avons fui pour alerter les gens. Ceux-ci les ont poursuivis sur la moto jusqu’à Kankan. », explique-t-il.

Quelques heures après son kidnapping, la famille d’Aminata Kaba a été informée qu’elle a été retrouvée et qu’elle se trouve dans une des gendarmeries de la place, poursuit le témoin :

« La même nuit, on était assis à la maison, on nous a appelés que ma marâtre a été retrouvée et qu’elle se trouve à la gendarmerie. Ce matin, des membres de la famille sont allés la voir. », a-t-il laissé entendre.

Ce samedi 13 février 2021, nous avons fait le tour de tous les postes de police et de gendarmerie pour avoir la version des faits de la victime, mais tous ont affirmé qu’elle n’y était pas. Affaire à suivre.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

623 77 06 09

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.