Connect with us

Politique

Karim Wade à Conakry ? ‘’Une nouvelle bénie’’ pour Kassory

Le récent voyage de l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade à Conakry n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. Karim Wade, récemment condamné dans son pays et contraint à l’exil au Qatar pourrait choisir de vivre un temps dans un pays de la sous-région. Et la Guinée, -même si l’option n’a pas été en tête du menu entre Alpha Condé et Wade- serait la destination prisée du fils Wade. Non pas seulement pour veiller sur le régime de son rival de président Macky Sall, mais pour gérer ses petites affaires.

Selon nos informations, Ibrahima Kassory Fofana, Premier ministre guinéen est un très bon ami à Karim avec qui il échange régulièrement. Karim à Doha, Kassory à Abu Dhabi. Les deux hommes seraient même des complices. Alpha Condé l’a lui-même révélé lors de ses vacances à Popenguine, dans le département de M’bour.

« On a dit que Kassory est l’ami de Karim Wade, donc Karim va venir en Guinée. Mais Karim a beaucoup d’amis au Sénégal aussi », avait dit le président Condé à un journal sénégalais en octobre dernier.

Noumoukè S.

 

 

Continuer la lecture
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    20 février 2019 at 1 h 55 min

    Une bonne nouvelle pour le Premier Ministre Dr. Ibrahim Kassory Fofana ? Je n’y crois pas du tout. C’est même impossible et extrêmement dangereux de l’envisager pour le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Guinéen, Dr. Ibrahim Kassory Fofana.

    Ce serait plutôt du pain béni pour toute l’Opposition Guinéenne, puisqu’elle bondira sur un soutien fort et inespéré qu’elle trouvera royalement auprès de la coalition politique actuelle qui soutient Macky Sall au Sénégal.

    Ce serait une catastrophe politique sans précédent pour le régime du Président Alpha Condé, si jamais la Guinée servait de terre d’accueil pour Karim Wade, alors que le Qatar cherche à se débarrasser de lui, sans parler de la France qui a été d’un inestimable soutien politique et diplomatique en faveur de Macky Sall, pour barrer la route au projet de dévolution monarchique de Me Abdoulaye Wade en faveur de son fils Karim Wade.

    Karim Wade à Conakry ? Alors que le Sénégal n’a même pas encore fini de digérer l’implication personnelle du Président de la République, le Professeur Alpha Condé, et qui a sauvé in extremis l’ex Président Yahya Jammeh durant une autre grave crise post-électorale en Gambie ?

    Si le Président Alpha Condé n’était pas personnellement intervenu pour sauver l’ex-Président Yahya Jammeh, les troupes de l’Armée Sénégalaise savaient ce qu’elles allaient faire après le feu vert de la CEDEAO pour aller déloger Yahya Jammeh à Banjul.

    Pourquoi ? Rien qu’à cause, du fait que Yahya Jammeh a tellement fait du mal au Sénégal notamment par son engagement militaire, technique et financier pendant tout son règne en faveur de la rébellion du MFDC en Casamance, et par le blocus économique du passage fluvial qu’il avait imposé aux transporteurs Sénégalais à travers des tarifs douaniers insupportables sur la transgambienne via Farafegni, et qui reliait toute la région méridionale du Sénégal avec Dakar et Kaolack.

    Combien de civils innocents, notamment les pauvres paysans de Casamance, et de soldats de l’Armée Sénégalaise, le Sénégal avait-il perdu dans la longue guerre imposée par le MFDC durant plus de 30 années de confrontation sur le terrain ?

    Jusqu’ici, le Sénégal ne pardonne pas à la Guinée de l’avoir empêché de mettre la main sur Yahya Jammeh. Demandez à tous les observateurs politiques au Sénégal et en Gambie, puisque même refugié en Guinée Equatoriale, le séjour de Yahya Jammeh y est incertain suite aux pressions venant actuellement de toutes parts contre sa présence dans ce pays d’Afrique Centrale.

    Quant à un asile en faveur de Karim Wade en Guinée, ce serait une catastrophe dans les relations politiques et diplomatiques entre deux pays voisins, et entre le Gouvernement Sénégalais et sa coalition politique actuellement au pouvoir au Sénégal d’une part, et de l’autre le Président Alpha Condé et son Premier Ministre Dr. Ibrahim Kassory Fofana. Soyez-en certains.

    Si jamais la Guinée accueillait Karim Wade, dont l’agenda politique est à l’origine des plus grands problèmes actuels du Sénégal depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir en 2012, et ce, en raison du farouche positionnement de son Père Me. Abdoulaye Wade, les relations entre le Sénégal et la Guinée, retourneront indiscutablement à la case départ des années noires et de la rupture inévitable.

    Pour absolument rien au monde, la très large coalition politique Benno Bokk Yakaar et qui soutient le Président Macky Sall, n’acceptera un rapprochement quelconque avec la Guinée dans les années à venir, si jamais Karim Wade trouvait un accueil en Guinée.

    Je peux vous l’affirmer avec certitude. Wait and see, la suite on la verra.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter