Kasssory dénonce « corruption, déficit de capital humain… et administration inefficace » en Guinée

Print Friendly, PDF & Email

Dans l’interview qu’il a accordée à l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, le Premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana a pointé du doigt plusieurs maux qui plombent la marche de la Guinée vers le développement.

Pour le patron du palais de la Colombe, le pays souffre entre autres de la corruption et de la faiblesse du capital humain.

« Nous pouvons nous appuyer sur une croissance soutenue depuis dix ans, avec un taux de 5,2 % pour 2020. Mais nous souffrons toujours de la corruption, de la faiblesse de notre capital humain, de l’inefficacité de l’administration, de l’insuffisance d’infrastructures et de bien d’autres maux », a dit Kassory qui assure qu’il ne sera jamais l’adversaire du président Alpha Condé.

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.