Kindia : 23 policiers formateurs référents formés pour favoriser la pérennité de la police de proximité en Guinée

Print Friendly, PDF & Email

L’atelier de formation des policiers formateurs référents débuté le 17 juin 2019 dans la commune urbaine de Kindia a pris fin, vendredi 28 juin. Cette formation qui s’inscrit dans le cadre de l’introduction de la police de proximité en république de Guinée permet désormais aux policiers référents formés de superviser la mise en application de cette doctrine dans les commissariats de leurs ressorts.

C’est dans l’optique de la pérennisation et l’extension de la doctrine de la police de proximité en république de Guinée que s’est tenue cette session de formation dans la cité des agrumes. Présent à cette cérémonie présidée par la gouverneure de Kindia, le directeur général de police Mamadou Camara a expliqué les avantages de la police de proximité.

« Depuis 2010, par la volonté du gouvernement, le département de la sécurité est engagé dans une profonde réforme des services de sécurité. Dans ce programme, la composante police de proximité est un choix délibéré que la Guinée a prise pour que les populations qui considèrent les services de sécurité comme des ennemis avant, soient aujourd’hui des amis et des partenaires. Donc nous sommes dans cette lancée et la police de proximité a été instaurée d’abord par deux commissariats pilotes au niveau de la ville de Conakry et aujourd’hui par la volonté du gouvernement, il y a une extension, Conakry est complètement couvert par cette doctrine. Les partenaires ont voulu encore accompagner notre pays pour une extension à l’intérieur du pays. Nous sommes en train de mettre les jalons de sa pérennisation et pour qu’elle soit ainsi le département a mis les coordinateurs régionaux de police de proximité pour que les coordinateurs et les superviseurs soient plus près des acteurs sur le terrain et c’est pourquoi cette intense formation a été organisée pour permettre aux superviseurs d’être à la hauteur afin de maîtriser cette doctrine », dit-il.

Ce projet financé par le Département d’Etat Américain et mis en œuvre par le consortium Coginta partners global et le Cecide a déjà réalisé certaines actions. Hipolyte Arquitesiv, coordinateur du projet partenaire pour la sécurité, la réforme de la police au service du citoyen à Coginta se dit satisfait du travail abattu.

« Nous sommes vraiment satisfaits parce que depuis que nous intervenons dans le cadre de la mise en œuvre de la police de proximité en Guinée, nous avons fait des avancées. En 2015 et 2017 nous avons travaillé à Conakry principalement à Dixinn et á Kaloum. En 2017 et 2019, nous avons aussi travaillé à Kindia et à Kankan et depuis 2019, nous sommes en train d’investir dans les différentes communes de Siguiri, de Labé et de Mamou, tout cela s’inscrit dans le cadre de l’introduction de la police de proximité qui consiste á professionnaliser la police et rapprocher la police des citoyens. C’est dans cette perspective que nous avons organisé cet atelier de formation pour former les formateurs référents en police de proximité. Nous sommes très satisfaits de cette formation car nous avons désormais des formateurs locaux guinéens sur qui nous pouvons compter pour étendre cette doctrine de police de proximité », assure-t-il.

Les différentes thématiques portant sur la police judiciaire, service général, service de sécurité de quartier, la brigade de formation sur la voie publique et la gouvernance de sécurité dont l’initiative police à l’école et le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance permettront à ces policiers référents de continuer le travail dans leurs zones respectives.

Mamadou Ramata Diallo, chef de la brigade OPROGEM en même temps policière référente à Labé promet de restituer cette formation.

« Nous avons reçu dans une ambiance sans faille cette formation et nous promettons une fois au retour dans nos services respectifs de restituer cette formation et d’en faire bon usage tout en formant ceux qui sont habilités de recevoir cette formation », promet-elle

A noter que la cérémonie de clôture s’est terminée par la remise des satisfecits aux différents participants.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.