Connect with us

Societé

Kindia: des élèves dans la rue, veulent le retour des enseignants

Published

on

Plusieurs élèves sont descendus ce lundi, 27 janvier  dans la rue de Kindia. Ces élèves se sont rendus à la Direction Préfectorale de l’Education pour réclamer le retour effectif des enseignants titulaires dans les différents établissements de la place.

 

Selon nos informations, c’est au lycée Sambaya que cette manifestation des élèves a débuté lorsqu’ils ont constaté l’absence notoire des professeurs titulaires dans les différentes salles. Certains membres de la direction ont tenté en vain de calmer les éléves.

Interrogé, Mamadou Baïlo Diallo, élève au lycée Sambaya explique.

“Nous manifestons parce que les enseignants sont en grève. Ils ne viennent pas à l’école pour nous enseigner et le gouvernement ne réagit pas. Depuis la fin des congés, nous on n’a pas pu étudier et nous qui sommes candidats cela va jouer sur nous pourtant dans certaines publiques et celles  privées, les élèves suivent normalement les cours. Donc c’est pourquoi nous aussi, nous avons décidé de manifester, partir jusqu’à la direction préfecture de l’éducation pour leur dire qu’on étudie pas. Nous demandons au gouvernement de nous aider à étudier sinon nous continuer à manifester”, dit-il.

Ces élèves de Sambaya sont descendus au centre urbain. Ils ont boycotté les cours dans certaines écoles en y jettant des pierres, c’est le cas du collège caravansérail et celui de Fissa. Le principal du collège caravansérail, Ternan Mara s’est dit très déçu du comportement des élèves.

Nous savons tous, nous sommes en période de  grève mais chez nous les enseignants et les élèves viennent. Aujourd’hui comme le directeur des études avait programmé les évaluations, les élèves étaient déjà dans les classes. Après la première épreuve de la journée, qui est la rédaction, on s’apprêtait pour la mathématique, c’est ainsi nous avons vu un groupe d’élèves de collégiens et lycéens sont venus subitement  envahir la cour. Heureusement, les professeurs et les élèves qui étaient sur place ont su prendre des dispositions pour les écarter. Il n’y a pas de blessés mais il y a de jets de pierres de façon abusive. Moi je condamne la manière de ces élèves, ils peuvent réclamer pacifiquement au lieu de venir nous jeter des pierres”, deplore-t-il.

A rappeler le mot d’ordre de grève des enseignants a été   lancé depuis jeudi 9 dernier sur toute l’étendue du territoire national. A Kindia, les cours se poursuivent de façon normale dans certains établissements de la place.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités