Kindia : des malfrats attaquent un gardien d’une société de téléphonie et emportent plus de 3 millions

Print Friendly, PDF & Email

Un gardien d’une antenne de la société téléphonique MTN a été attaqué la nuit dernière par des bandits armés au quartier Tapioka, dans la commune urbaine de Kindia. Le gardien n’a pas été blessé mais les malfrats ont emporté des téléphones et plus d’une somme de 3 millions cinq cent mille francs guinéens.

C’est aux environs de 20 heures à quelques minutes du couvre-feu que ce gardien a été a attaqué par des jeunes cagoulés. Sous la menace d’arme, la victime du nom de Laye Mansaré a laissé son sac dans les mains de ces inconnus.

« Hier, aux environs de 20 heures 15, deux jeunes armés m’ont trouvé assis, ils détenaient des armes PMAK. Ils m’ont dit de leur donner mon sac, je leur ai dit quel sac ? C’est ainsi qu’un m’a pointé son arme au visage et a tiré deux balles au milieu de mes pieds. Il a pris le sac, on s’est tiré le sac mais quand le deuxième m’a pointé son arme, j’ai laissé mon sac et ils sont rentrés directement dans mon site. Dès qu’ils sont rentrés, ils n’ont pas vu de téléphones ils ont tiré dedans trois balles. Ils ont fait tomber à terre mon petit avant de sortir. Après, ils sont sortis et ils ont pris mes deux téléphones avant de partir », explique désespérément la victime Laye Mansaré.

Selon nos informations, ces deux inconnus ont emporté deux téléphones et plus de 3 millions cinq cent mille francs guinéens. La victime (Laye Mansaré) étudiant diplômé demande aux autorités de prendre des précautions en cette période de couvre-feu.

« Ce que j’avais compté c’était une somme plus de 3 millions cinq cent fille rancs guinéens. Depuis le matin, je fais du transfert de crédits et orange money. Donc tout ce que j’avais reçu ce matin, je ne l’ai pas compté et tout ça était dans le sac, ils ont tout envoyé. Je demande aux autorités de prendre des précautions en cette période de couvre -eu. Les gens pensent que ce sont les gendarmes qui attaquent nuitamment et pourtant, il y a des bandits qui en profitent », ajoute-t-il.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.