Kindia: il fête l’anniversaire de son chien pour démotiver les filles

Print Friendly, PDF & Email

C’est un fait qui défraie la chronique dans la commune urbaine de Kindia: l’anniversaire d’un chien du nom de Stetois qui a été interrompu ce samedi 6 février 2021 par les autorités. Selon son maître, Abdoulaye Fofana, c’est juste pour décourager les filles qui fêtent sans vergogne leurs anniversaires qu’il a voulu organiser une grande cérémonie pour son chien.

C’est la semaine dernière que Abdoulaye Fofana ” Malick le boss”  a voulu fêter l’anniversaire de son chien du nom de Stetois au quartier Abattoir dans la commune urbaine. Pour lui, c’est juste pour démotiver les filles qui ne font que donner le tournis  aux jeunes pour la célébration de leur anniversaire. “Juste parce qu’il y a beaucoup de filles de nos jours qui fêtent leur anniversaire 4 fois, 5 fois pendant une année. Quand elles gagnent un mec dans le mois de janvier, elles disent février c’est mon anniversaire. Quand elles gagnent un mec dans le mois de février, elles disent mars c’est mon anniversaire. Donc elles peuvent fêter 4 fois au cours d’une année. Même nous, nous avons des filles comme ça. Donc c’est pourquoi moi aussi j’ai voulu faire l’anniversaire de ce chien pour qu’elles puissent stopper.”, explique-t-il.

Après l’annonce de cet anniversaire, plusieurs citoyens de Kindia ont voulu prendre part à la cérémonie. Seulement voilà, l’initiateur a mis un terme à l’événement, suite à l’immixtion des autorités. “L’anniversaire c’est pour les Blancs. Même les milliardaires qui sont en Europe, leurs anniversaires tu vois, trois à quatre personnes. On vient, on coupe le gateau, après on se sépare. Mais ici, les filles lors de leur anniversaire, elles peuvent inviter tout Kindia. Donc, ça, ce n’est pas un anniversaire, ça c’est de la mamaya. Quand les autorités m’ont appelé, j’ai stoppé carrément puisque je ne pensais pas si ça allait prendre une autre tournure sinon plusieurs citoyens voulaient venir assister à l’anniversaire. Certains me disaient même si l’anniversaire de ce chien aura lieu, qu’ils ne vont plus célebrer leur an de plus.>>, ajoute-t-il.

De son côté, l’autorité régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, qui a procédé à l’interpellation d’Abdoulaye Fofana ” Malick le Boss”, parle d’atteinte à nos cultures et mœurs. “ Il y’a une semaine de cela, j’ai appris à travers certaines personnes qu’il y a un jeune qui serait en train de fêter l’anniversaire de son chien à Kindia. Chose qui m’a fait beaucoup rire. Pour moi, c’était du buzz. Samedi matin, j’étais assis au bord de la route chez un ami. Il y a un véhicule qui est passé avec des sonos à l’appui et le jeune cité était devant le véhicule. Le crieur public disait, aujourd’hui c’est l’anniversaire d’un chien à Kindia, le chien de Malick le boss et ça aura lieu au carrefour Paulia dans le quartier Abattoir 1 tout en ajoutant certains propos désagréables. Là où j’étais, immédiatement j’ai tremblé. Je me suis dit l’anniversaire d’un chien. C’est une atteinte à nos mœurs et coutumes, à notre dignité. C’est ainsi que j’ai appelé le chef section au niveau de la Jeunesse au niveau de la direction préfectorale de Kindia et lui il s’est joint à moi, nous sommes partis à la gendarmerie régionale pour interpeller le jeune parce que si on attendait à 16 heures pour venir l’arrêter et souvent c’est des jeunes qui sont accompagnés par des délinquants. J’ai dit donc, au lieu d’attendre que le pire ne se produise, c’est le bon moment de freiner ce fléau. On lui a envoyé la convocation et il a reconnu les faits, tout en présentant ses excuses.”, a dit Sékou Oumar Traoré, Inspecteur régional de la Jeunesse, des Sport et de la Culture de Kindia.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.