Kindia : des journalistes membres du réseau en population et développement à l’école de l’UNFPA

« Renforcement des capacités des membres du réseau des journalistes.» C’est le thème principal d’un atelier de formation qui se déroule maintenant dans un réceptif hôtelier de la ville des agrumes (Kindia). Organisé par le fonds des nations unies pour la population (UNFPA) en partenariat avec les patrons des medias membres dudit réseau, cet atelier qui durera cinq (5) jours regroupe une trentaine de participants. C’est le représentant résidant de l’UNFPA en Guinée, Cheikh Fall qui a officiellement donné le coup d’envoi des travaux de cette session de formation.

IMG_20160810_123631

Selon les organisateurs, l’objectif général de cet atelier est de renforcer les capacités techniques et professionnelles des journalistes guinéens pour une meilleure compréhension des thématiques liés au mandat de l’UNFPA afin d’améliorer leurs productions.

Dans son allocution de circonstance, le représentant de l’UNFPA a, après avoir remercié les uns et autres, dira que la tenue du présent atelier est la concrétisation d’une promesse qui a été faite par son institution aux medias guinéens membres du réseau.

‘’ Cet atelier est la concrétisation des promesses faites par l’UNFPA lors de notre première rencontre à la Maison de la Presse dès les premiers jours de ma prise de fonction en Guinée. Le réseau des medias en population et développement, selon sa nouvelle appellation, représenté pour l’UNFPA un partenaire stratégique dans le cadre de mise en œuvre du programme de coopération entre la Guinée et l’UNFPA, et il doit pouvoir devenir incontournable pour les autres partenaires au développement en Guinée et au-delà. C’est seulement alors que l’UNFPA, sera fière d’avoir encouragé, soutenu et porté bras le corps, une aussi noble cause que celle de permettre à des jeunes journalistes, de se spécialiser sur les questions de population et développement ‘’, dira-t-il entre autres.

IMG_20160810_100803

Plus loin, il (M. Cheikh Fall) a dévoilé quelques chiffres de l’enquête démographique de santé en ces termes : ‘’ Selon l’enquête démographique de santé 2012, la mortalité maternelle est estimée à 724 pour 100 000 naissances vivantes, les accouchements non assistés s’élève à 53%, la prévalence contraceptive reste fiable et s’élève à 5, 6%, le taux de prévalence du VIH pour les tranches d’âge de 15 à 49 ans est de 1, 7% et 34% des adolescents ont déjà commencé leur vie reproductive avant 18 ans. Le taux de prévalence des MGF/E est de 97%, le taux de prévalence des VBG est de 91, 9%. Ces chiffres nous interpellent tous ‘’, a-t-il martelé.

IMG_20160809_124213

A noter que des sous thèmes comme présentation santé et droits de la reproduction (santé maternelle), mobilisation sociale et engagement communautaire en faveur des droits de l’enfant, programme de coopération Guinée UNFPA, quel intérêt à travailler sur la population et le développement parmi tant d’autres seront largement explicités au cours des jours d’échange.

IMG_20160809_150409

Youssouf Hawa Keita, depuis Kindia

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire