Kindia : la manif du FNDC écourtée par les forces de l’ordre

Print Friendly, PDF & Email

Interdit de ne manifester ce mardi par la mairie, le front national pour la défense de la constitution a fait un forcing pour battre le pavé dans la commune urbaine de Kindia. Cette manifestation a été vite interrompue par les forces de l’ordre.

Sitôt occupé par les agents de sécurité, le FNDC Kindia n’a pas pu rallier son point départ. Les opposants d’une nouvelle constitution ont fait une descente rapide au niveau du CFAO en scandant des slogans : ” libérez Farinta”, ‘’libérez Sacko”, “amoulanfé” avant de se heurter à des agents de sécurité massivement réunis.

Voyant les agents de sécurité au niveau de la banque Maroco-guinéenne, le front national pour la défense de la constitution mené par l’ex-chef de la délégation spéciale, Abdoulaye Bah et le coordinateur régional, Kémo Mali Fofana a écourté ses revendications au niveau du libraport auprès d’une brochette de femmes vendeuses avant de filer à l’anglaise.

Cet acte 4 du FNDC Kindia qui n’a duré que quelques minutes n’a connu pour le moment aucune arrestation. Les activités de la ville suivent leur cours normal.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+ 224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.