Kindia : le FNDC compte manifester malgré l’arrivée annoncée du président Alpha Condé, ce lundi

Print Friendly, PDF & Email

Le front national pour la défense de la constitution (FNDC) compte manifester ce lundi 6 janvier 2020, dans la commune urbaine de Kindia. Cette date coïncide également à l’arrivée du président Alpha Condé dans la cité des agrumes. Malgré l’interdiction de cette marche, le FNDC compte redescendre dans les rues de Kindia pour exprimer leur opposition au projet d’une nouvelle constitution.

C’est au moins deux jours de l’arrivée du Président de la République dans la cité des agrumes (Kindia)  que le front national pour la défense de la constitution a annoncé qu’il bravera l’interdiction de leur marche prévue ce lundi 6 janvier 2020.

Pour le coordinateur régional du FNDC Kindia,  Alseny Farinta Camara, la marche aura bel et bien lieu ce lundi à Kindia. « Nous avons reçu la lettre réponse de la commune qui interdit cette manifestation pacifique que nous avons programmé ce lundi évoquant l’arrivée de Monsieur Alpha Condé à Kindia. Nous maintenons notre marche pacifique et nous allons sortir ce jour pour exprimer à la face du monde, à l’opinion nationale et internationale et à la population de Kindia pour dire non à Alpha Condé qu’il n’est plus  légitime, qu’il n’est plus président de la Guinée et nous allons exprimer notre désaccord par rapport au projet de troisième mandat. Donc, nous n’allons pas obéir à la décision de la mairie, nous irons jusqu’au bout de  cette lutte citoyenne que nous avons engagé depuis le mois d’avril dernier », dit-il.

Pour la réception du président Alpha Condé, certainement un dispositif sécuritaire sera mis en place au niveau de certains points stratégiques. Pour le coordinateur régional, c’est aux autorités de cadrer la marche.

« Ce qui reste claire, c’est que le FNDC maintient sa marche pacifique. Il appartient aux autorités de prendre les dispositions nécessaires pour encadrer notre manifestation. L’itinéraire que nous avons indiqué dans le courrier reste maintenu. Le lundi, la population de Kindia sera dans la rue pour dire non à ce projet de troisième mandat », dit-il.

A rappeler que lors de la dernière visite du président Alpha Condé à  Kindia, plusieurs membres du FNDC ont été arrêtés pour avoir porté des t-shirts de certains partis politiques de l’opposition, avant d’être relaxés par la Cour d’Appel de Conakry.

Aboubacar Dramé, Correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.