Connect with us

Societé

Kindia : le jeune élève qui s’est pendu au quartier Gare a laissé une note… (copie)

Le jeune élève s’est donné la mort par pendaison hier dimanche au quartier Gare dans la commune urbaine de Kindia. La victime du nom de Mamadou Rachid, élève au Groupe Scolaire privé Penda s’est pendu dans un magasin après avoir donné la raison dans une lettre.

Selon nos informations, la victime communément appelée Modou a été reçu au centre orphelinat Balabid de Kindia à l’âge de trois ans. Transféré cette année au groupe scolaire privé Penda pour faire le lycée, Modou s’est pendu pour se sauver de la souffrance.

Informé aux environs de 11 heures, le chef de quartier, confirme le fait dans sa localité.

« C’était aux environs de 11 heures 40 qu’on m’a informé qu’un jeune de mon quartier s’est suicidé, immédiatement je me suis rendu sur les lieux. On a constaté les faits. Sur le champ, j’ai interpellé les forces de l’ordre qui sont venues aussi constater tout en confirmant que c’est un suicide », dit-il.

Le corps de ce jeune élève de 19 ans a été soumis à un examen.

Pour Docteur Mohamed Cissé, c’est bel et bien un suicide.

« Selon les remarques faites, nous n’avons rien vu de grave sur le corps, si ce ne sont les œdèmes qui justifient effectivement que le jeune s’est donné la mort par pendaison », confirme-t-il.

Du côté de la famille, certains membres ont été interrogés pour connaitre de plus la cause principale de la mort de Modou. Pour la tante de la victime, Salamata Bah, Modou n’a manifesté aucune envie de se donner la mort.

« Hier, nous avons participé à un anniversaire, il était très content. Aujourd’hui j’ai constaté qu’il ne s’est pas encore levé car il a l’habitude de se lever à 7 heures. J’ai demandé et ils m’ont dit qu’il est couché, c’est dans ça qu’il s’est levé. Après avoir brossé les dents, il est venu me dire bonjour tout en me promettant de venir m’aider à préparer. Au moment où je préparais, j’ai dit à Zée de m’envoyer du sel et c’est ainsi qui a trouvé Modou pendu dans le magasin », explique -t-elle.

A noter qu’un autre citoyen de la Gare, âgé d’une trentaine d’années s’était donné la mort le 10 février dernier au quartier Yéolé.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

623 08 09 10.

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter