Kindia : le jeune qui s’est pendu à Abattoir 3 avait averti ses parents

Print Friendly, PDF & Email

Un jeune chauffeur de 35 ans s’est donné la mort dans la nuit du lundi à mardi au quartier Abattoir 3, dans la commune urbaine de Kindia. Selon les parents, la victime du nom de Mohamed Lamine Touré a manifesté l’envie de se donner la mort avant de passer à l’acte.

C’est ce mardi matin aux environs de 6 heures que le corps de Mohamed Lamine Touré a été retrouvé accroché à un d’un bâtiment inachevé, à quelques mètres de la grande famille.

« C’est mon enfant, il était malade et on l’envoyait chaque fois dans un hôpital à Damakhania. Il était à Conakry où il exerçait son métier de chauffeur, c’est á cause de sa maladie qu’il est venu à Kindia. Concernant cette maladie, c’est son médecin qui connait le nom mais ce qui reste clair, sa maladie se situait au niveau de la hanche, de ses parties intimes jusqu’au niveau de ses orteils. La nuit, toutes ces parties chauffaient. Parfois il ôtait ses habits pour mieux dormir. Donc hier [lundi] il a voulu se tuer dans une de nos chambres ici en famille. Dès qu’on a entendu des bruits, mon frère est parti lui retirer le couteau qu’il détenait, il est sorti en disant qu’il va se donner la mort avant de s’enfuir. Mes frères se sont mis à sa recherche pour le déposer devant l’autorité. Malheureusement, il est resté introuvable jusqu’à 3 heures du matin. Ce matin maintenant, on n’est venu m’informer qu’il s’est pendu dans une maison inachevée », raconte son père Ibrahima Sory Touré.

Informés, les services de sécurité ainsi que les médecins se sont rendus sur les lieux pour faire le constat. Pour Docteur Sékou Abou Camara, médecin chef des urgences à l’hôpital régional de Kindia, c’est bel et bien un suicide.

« On a trouvé un corps sans vie au quartier Abattoir et en termes des examens physiques on a pensé á une pendaison. C’est une mort par suite d’étranglement, on l’a trouvé pendu, les traces au cou.  Donc, il s’est donné la mort », dit-il.

A noter que c’est le quatrième cas de suicide dans la commune urbaine de Kindia en cette année 2019.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!