Kindia : le préfet interdit la vente illicite de l’essence

Print Friendly, PDF & Email

C’est peut-être l’une des décisions difficiles du nouveau préfet de la ville de Kindia. Ce vendredi 21 janvier 2022, le préfet est monté au créneau pour interdire la vente illicite de l’essence dans les grands carrefours de la préfecture de Kindia. 

Selon Abdel Kader Mengué Camara, cette vente de carburant communément appelé marché noir a coûté récemment la vie à un enfant au centre-ville. Cette décision du premier responsable de la préfecture entrera en vigueur dès la semaine prochaine. 

C’est suite à un incendie mortel survenu en début de semaine que le préfet de Kindia a décidé de mettre fin à la vente de l’essence  qu’il qualifie d’illicite et dangereuse.

« Les services de défense et de sécurité au niveau préfectoral ont pris des dispositions. Dès la semaine prochaine, nous allons commencer un ratissage pour mettre fin à ce trafic ou la vente illicite du carburant dans la préfecture  Kindia qui nous a coûté récemment la vie d’un garçon.  Donc, il faudrait qu’ aujourd’hui l’on prenne des dispositions pour mettre fin à  cette situation », dit-il.

Poursuivant son intervention,  le préfet de Kindia a d’abord parlé de  la pléthore des stations d’essence à Kindia permettant aux propriétaires des engins roulants de s’approvisionner. 

Aboubacar Dramé, correspondant à Kindia

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.