Kindia: l’équipe préfectorale de Volley-ball dans l’impasse.

Print Friendly, PDF & Email

Le Volley-ball est à l’abandon dans la préfecture de Kindia. C’est le moins que l’on puisse dire. Délogées de la maison des jeunes, les voleyeuses de l’équipe préfectorale de Kindia n’ont plus où s’entraîner. Cette discipline autrefois convoitée par les jeunes filles n’existe que par le nom dans la ville des agrumes. Ce mercredi 15 septembre 2021, l’entraîneure de la formation de Kindia est montée au créneau pour expliquer la situation actuelle de son équipe.
Suite à des années d’inactivité pour manque de terrain d’entraînement que M’Balia Touré, entraîneure de l’équipe préfectorale de Volley-ball de Kindia est sortie de son mutisme. Elle est revenue d’abord sur l’historique et les heures de gloire de l’équipe de Volley-ball Kindia
“ Mon entraîneur, paix à son âme, Mohamed Lamine Yansané a beaucoup fait dans le passé pour cette équipe Volley-ball de Kindia. A l’époque, l’équipe était bien en place, nous avons été avec lui 7 fois champions de Guinée et j’ai été 4 fois meilleure attaquante du pays. A l’époque, il y avait des filles qui étaient sélectionnées dans de bons clubs et qui étaient convoitiées sur le plan national ”, a d’abord expliqué l’entraîneure de l’équipe Volley-ball de Kindia.
La rénovation du stade Fodé Fissa et la maison des jeunes ont coûté cher à cette discipline pratiquée par plusieurs jeunes de Kindia. Depuis, les volleyeuses ne trouvent plus où s’entraîner. Tout a été arrêté et les athlètes sont restés inactifs. Une situation que déplore Mademoiselle M’Balia Touré: << Nous n’avons plus où s’entraîner. lorsqu’on a quitté la maison des jeunes, on s’entraînait au stade Fodé Fissa mais aujourd’hui, là-bas aussi est en chantier. Depuis, on s’entraîne plus. Pourtant cette discipline est pratiquée par beaucoup de jeunes de Kindia. Nous sommes partis voir les autorités sportives de Kindia pour qu’elles nous aide à avoir là où s’entraîner mais en vain. C’est pour cela, nous demandons aux personnes de bonne volonté et ces mêmes autorités, de nous aider à avoir un terrain de Volleyball à Kindia >>, a-t-elle plaidé.
A l’image de cette équipe de Volley-ball, plusieurs disciplines sportives comme le hand-ball, le Basket-ball sont rangés dans l’oubliètte par les autorités sportives de Kindia.

Aboubacar Bountouraby Dramé, correspondant régional à Kindia.
+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.