Kindia : les 8 manifestants du FNDC libérés par le Tribunal de première instance

Print Friendly, PDF & Email

La sentence des huit (8) manifestants du Front National pour la Défense de la constitution arrêtés dans la nuit de dimanche à lundi 14 octobre dernier, est tombée ce mercredi 23 octobre, au TPI de Kindia. Ces 8 manifestants ont été tous libérés par le président du tribunal pour faute de délits non constitués.

Ces manifestants poursuivis pour « participation à un attroupement interdit sur la voie publique » ont été relaxés purement et simplement après un procès sans un avocat de défense. La libération de ces membres du FNDC qui risquaient 6 mois de prison ferme et une amande de cinq cent mille francs guinéens, est un ouf de soulagement pour les opposants à une éventuelle nouvelle constitution en Guinée.

Aboubacar Dramé correspondant régional à Kindia

+ 224 623 08 09 10

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.