Kindia : les autorités ont incinéré près de 2 tonnes de chanvre indien

Print Friendly, PDF & Email

Plusieurs autorités de Kindia, ville située à 135 kilomètres de la capitale Conakry ont procédé à l’incinération hier mardi, 2 juin de près de 2 tonnes de chanvre indien dans la forêt classée de Konbitidé.

C’est une importante quantité de chanvre indien saisie dans les sous-préfectures de Moussayah et de Farmoryah dans la préfecture de Forécariah qui a été incinérée ce mardi. Présent sur les lieux, le procureur près le tribunal de première instance de Kindia, Amadou Diallo s’est exprimé en ces termes : « Kindia, Forécariah et Télimélé, toutes ces préfectures relèvent de ma juridiction. Alors, je lance une invite à l’endroit de ces trafiquants de cesser leur habitude. Ils sont en train de faire dérouter la jeunesse de sa mission en lui permettant de se drogue. Alors qu’ils arrêtent pour l’amour de Dieu, je prends la garantie devant tout le monde que je serai impitoyable vis-à-vis d’eux et je vais toujours sanctionner les fauteurs de trouble ainsi que des trafiquants conformément à la loi. Je réitère et je persiste là-dessus, parce que c’est devenu un phénomène inquiétant à travers tout le pays, car on se souvient de la saisie de N’Zérékoré. Alors à Kindia, j’invite une fois encore les trafiquants de tous les bords de s’éloigner de Kindia parce qu’ils n’auront pas une place ici, d’autant plus que les forces de défense et de sécurité sont debout droit dans leurs bottes, près-à traquer tout trafiquant qui qu’il soi et où qu’il soit. C’est d’ailleurs l’occasion pour moi de les remercier pour ce noble combat qu’ils sont en train de mener nuit et jour », menace-t-il.

Ces balles de chanvre indien ont été saisies par une équipe de patrouille mixte composée de gendarmes, de policiers, de douaniers, d’éco-gardes et de militaires.

Le général Ibrahima Kalil Condé, commandant de la première région militaire de Kindia remercie les hommes de terrain.

« C’est le lieu de remercier toute cette équipe qui a procédé à cette saisie sur le long de nos frontières, et c’est dans le cadre de la lutte contre la criminalité et le grand banditisme que nous avons constitué cette équipe de patrouille mixte. Alors comme vous le voyez nous avons donc décidé de les réduire en cendre aujourd’hui avec toutes les précautions y afférentes sur ce site très loin de la ville. Ce site est choisi conformément à la recommandation du Directeur régional de l’environnement. Alors nous invitons les citoyens qui se livrent à la vente et à la commercialisation de ces stupéfiants, d’arrêter sinon nous serons très sévères à leur égard. Moi, je suis en train d’accomplir ma mission dans la région en tant que commandant de la première région militaire de Kindia », précise-t-il. 

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.