Kindia : ‘’les commerçants ont fermé leurs boutiques pour accueillir le président de tous les Guinéens’’ (Ousmane Bodié)

Print Friendly, PDF & Email

Le Président de la République, Professeur Alpha Condé a été reçu lundi en grande pompe par les populations de Kindia. Cette forte mobilisation a connu la présence de l’ensemble des opérateurs économiques de la place.

Ce mardi, 7 janvier 2020, le président de la chambre préfectorale de commerce industriel et artisanal de Kindia s’est exprimé sur sa présence à la place des Martyrs et celle des membres de sa structure, avant de demander au président de respecter l’ordre constitutionnel.

Tôt le matin, avant l’arrivée du président Alpha Condé dans la ville des agrumes, les boutiques et magasins étaient hermétiquement fermés non pas pour la marche du front national pour la défense de la constitution (FNDC), mais pour accueillir le président Alpha Condé, affirme le président par intérim de la chambre préfectorale de commerce industriel et artisanal de Kindia, Ousmane Bodié Baldé.

Nous les opérateurs économiques de Kindia, lorsque nous entendons l’arrivée d’un président de la république, c’est avec joie parce qu’il commande les 33 préfectures de la République de Guinée. Pour recevoir hier [lundi] le président, nous avons invité tous les opérateurs économiques, qu’ils soient petits ou grands de s’abstenir pour la vente de la journée d’hier, de fermer leurs boutiques et magasins. Nos activités économiques sont liées à la paix. C’est pourquoi les commerçants ont fermé leurs boutiques pour aller attendre l’arrivée du Président de la République. Ce n’est pas à cause du FNDC, mais juste pour  accueillir le président de tous les Guinéens”, dit-il.

Poursuivant son intervention, le président par intérim des opérateurs économiques de la préfecture de Kindia a demandé au Président de la République de respecter et de faire respecter la constitution.

Nous lançons un appel au Président de la République par rapport d’abord à l’avenir du pays, de respecter et de faire respecter l’ordre constitutionnel parce que c’est lui-même qui a prêté serment devant le peuple, devant les institutions internationales qu’il va respecter et faire respecter la constitution.  S’il y a la paix dans le pays, tout le monde bénéficie et s’il y a le désordre, c’est tout le monde qui sera touché. C’est pourquoi nous, les opérateurs économiques, nous voulons l’entente entre les citoyens. Depuis 2007, presque le commerce n’a pas marché en Guinée suite aux manifestations, aux contradictions politiques. Donc, nous voulons la paix et nous demandons au président de respecter ce qu’il a promis aux populations’’, ajoute-t-il.

A rappeler que la manifestation du front national pour la défense de la constitution prévue lundi à Kindia avait été avortée, avant l’arrivée du président Alpha Condé à la place des Martyrs.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.