Kindia : les habitants du district de Kambaliah laissés pour compte

Print Friendly, PDF & Email

Le district de Kambaliah, dans la sous préfecture de Damakhania, situé à une dizaine de kilomètres de la commune urbaine de Kindia est totalement oublié par les autorités. Ce district qui compte plus de 250 âmes est en manque d’infrastructures de base. Les femmes de cette localité ont du mal à avoir de l’eau potable. Le calvaire qu’elles vivent se passe de commentaire.

Se trouvant dans un gros vallon, le district de Kambaliah manque de presque tout pour sa survie. Pas de marché, pas de centre de santé. Les femmes de cette localité ne bénéficient d’aucun soin de qualité sur place. Pire, elles parcourent des kilomètres pour se faire soigner ou faire soigner leurs enfants. Au-delà de toutes ces difficultés, Kambaliah ne possède aucun forage depuis 4 ans, comme le témoigne M’Balia Bangoura : « Nous n’avons pas de route, il y a néanmoins une école. Nous sommes en manque d’un marché et d’un poste de santé, si nos enfants tombent malades ou si nous avons des cas de grossesse, nous partons au centre de santé de Wondy. En plus nous n’avons pas de forage il y a de cela 4 ans. Celui qui était là est en panne. Pour avoir de l’eau, c’est un véritable parcours de combattant. Nous puisons de l’eau à Kolakhouré, ce n’est pas distant mais il y a une montagne. »

C’est le même son de cloche qui résonne chez les jeunes de Kambaliah. Ils n’ont aucun lieu de loisirs. L’accès à leur localité reste très compliqué à cause du mauvais état de la route. La présence de certains leaders de partis politiques lors de la campagne présidentielle n’a laissé aucune trace positive à Kambaliah. Fodé Camara responsable de la jeunesse tire la sonnette d’alarme.

« La campagne, elle est bien mais c’est très bien de faire la campagne en montrant du doigt des actions posées avant celle-ci. Nous n’avons rien bénéficié ici de la part de ces politiques. Alors nous demandons, à toutes les bonnes personnes, les autorités de nous venir en aide, les femmes souffrent, nous les jeunes également. Donc, nous les appelons tous de nous aider », lance-t-il

Au-delà de tous ces problèmes, le district de Kambaliah dispose d’une école de qualité mais la connexion aux réseaux téléphoniques est aux abonnés absents.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia    

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.