Kindia : les journalistes ont désormais une association dénommée ‘’APPK’’

Inexistante depuis des années dans la ville des agrumes (Kindia), les hommes de médias viennent à mettre en place une association dénommée Association des Professionnels de la Presse de Kindia (APPK). Cette structure a vu naissance suite au passage de la ministre de l’information et de la communication lors de l’immersion Gouvernementale à l’intérieur du pays.

Finalement, un bureau a été mis en place. C’est lors d’une assemblée élective en présence de plusieurs  hommes de médias (journalistes, animateurs et techniciens) que cette nouvelle association a été officiellement annoncée. Après quelques échanges autour du statut et réglementaire de ladite association, les participants ont procédé à l’élection des membres du nouveau bureau exécutif. 

Mohamed Lamine Fofana, l’un des doyens de ce métier du journalisme a été élu président. ‘’On ne pouvait pas imaginer qu’après 10 ans, les journalistes de Kindia ne pouvaient pas se retrouver au sein  d’une même association, mais aujourd’hui Dieu merci, c’est chose faite grâce à l’effort de chacun et de tous. Nous venons de loin, aujourd’hui, nous avons notre association et nous avons la toute première équipe dirigeante. Si vous m’avez choisi comme président et j’ai l’honneur d’avoir mon modeste nom sur la première ligne de cette première page, je pense que le seul mot que je pourrais dire à l’ensemble, c’est de vous merci’’, s‘est réjouit le tout nouveau président de cette association. 

L’Association des Professionnels de la Presse de Kindia ‘’APPK’’ est ouverte à tous les acteurs de médias, les journalistes, animateurs et techniciens. Au nom de ses membres, le tout nouveau président annonce quelques actions à réalisées.

‘’On va se lancer des défis et on vous promet qu’ensemble, on va tenter de les relever sans exclusion aucune, personne ne sera exclu. On va s’atteler a beaucoup d’activités toute suite, ça sera la présentation de l’association aux autorités administratives de Kindia, aux responsables  des différents organes de presse, aux organisations de la société civile et finaliser nos textes juridiques pourquoi pas tenter d’obtenir l’agrément et doter l’association des cartes de membres’’, dit-il.

Dans les jours à venir, une équipe sera composée pour la gestion de la maison régionale de la presse de Kindia offerte par le gouvernement guinéen à travers son ministère de l’information et de la communication. 

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.