Kindia: les religieux mettent leurs idées en communion pour enrayer le nouveau Coronavirus

Print Friendly, PDF & Email

Un échange entre les religieux de la préfecture de Kindia sur la position de la religion face à la maladie de Coronavirus a eu lieu ce dimanche 16 août 2020 au quartier Tafory, dans la commune urbaine. L’initiative est du secrétariat général des affaires religieuses de la République de Guinée.

C’est sous le thème “le coronavirus ne passera ni par moi, ni par mes fidèles” que s’est tenue cette formation des religieux contre la Covid-19. Mamadou Bobo Bah, chef de mission parle de l’objectif de cette rencontre.

« L’objectif, c’est d’expliquer à nos imams, la position de l’islam par rapport à ces mesures sanitaires, et sensibiliser la communauté musulmane afin d’observer ces mesures pour permettre de sortir de cette pandémie. D’où le thème “la Covid-19 ne passe ni par moi, ni par mes fidèles’’. Cette formation se déroule dans toutes les régions du pays. En outre, nous attendons de ces religieux, la restitution c’est-à-dire, les explications que nous allons donner, les versets du saint Coran et les hadiths qui en font foi. Nous pensons qu’ils vont vulgariser ces informations auprès de la population de Kindia afin de respecter ces mesures barrières », précise-t-il

Plusieurs imams et responsables religieux de la Cité de Manga Kindi Camara ont pris part à cette rencontre. Un échange qui vient à point nommé explique le secrétaire préfectoral des affaires religieuses, Elhadj Karamba Diaby.

« Au nom de l’inspecteur régional des affaires religieuses de Kindia, Elhadj Mamoudou Camara, nous disons bonne arrivée à cette délégation. Cette formation vient à point nommé, c’est vrai nous les religieux de Kindia, nous sensibilisons au jour le jour les citoyens par rapport aux respects stricts des mesures sanitaires. Et cet échange, va encore asseoir nos façon de voir les choses sur cette pandémie. A Kindia, beaucoup ont contracté cette maladie dont je fais partie, même le préfet de Kindia n’a pas été épargné. Donc après cette formation nous allons étaler ces connaissances pour que la population de Kindia puisse prendre à bras le coprs le respect strict de toutes les mesures sanitaires édictées par nos autorités afin de bouter cette pandémie hors de nos frontières », dira-t-il.

A noter que cette formation des imams et religieux de Kindia intervient à un moment où les mesures sanitaires sont totalement foulées au sol par les populations de Kania. 

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.