Kindia : les sages rejettent le choix du RPG, ne veulent pas des candidats Demba Fadiga et Abdoulaye Sylla

Print Friendly, PDF & Email

Le choix des candidats pour les élections législatives suscite des débats à Kindia, chef-lieue de la Guinée Maritime située à 135 km de  Conakry. Hier, lundi 23 décembre 2019, des sages de la capitale des agrumes se sont retrouvés à la Mairie pour échanger autour du choix des nouveaux députés. Au cours de la rencontre, la reconduction des anciens a été contesté.

C’est un groupe composé de sages, de chefs de quartier et districts et certains responsables de la commune qui est sorti de son mutisme pour pour se prononcer sur le choix des prochains candidats. Elhadj Sékou Talbya Camara, l’un des descendants de Manga Kindi Camara d’ouvrir les hostilités.

“Aujourd’hui, nous sommes réunis au nom de la population de Kindia. Ceux qu’on avait élu comme députés de Kindia, leur mandat est terminé. Bientôt les élections législatives, beaucoup de cadres nous ont envoyé la cola pour nous exprimer leur envie de se présenter comme députés de notre ville tels que Dr Fodé Soumah, Elhadj Dolvar Doumbouya, Bangoura de la Gare, Elhadj Demba Fadiga et tant d’autres. Les sages s’apprêtaient à se rencontrer pour enfin donner une réponse. Mais à notre grande surprise, nous avons appris qu’il y a eu une réunion au siège du RPG arc-en-ciel. Je suis parti moi-même sur ordre des sages de Kindia. C’est ainsi que j’ai trouvé Elhadj Demba en train de s’exprimer et ils m’ont dit qu’ils ont été reconduits, lui et Abdoulaye Sylla Dounla. Une décision que les sages, les chefs de quartier ne valident point. Ils ont décidé cette fois de présenter de nouvelles figures à savoir Moustapha Keita qui a fait ses preuves en faisant des dons. Donc nous voulons qu’il soit le candidat au niveau de la liste uninominale. Quant à liste nationale, les sages de Kania ont misé sur un jeune qui a fait preuve de courage au moment où Kindia était dans difficulté. Il n’a rien si ce n’est son engagement pour la ville de Kindia, cette personne n’est rien d’autre que Sékou Oumar Traoré, nous voulons cette fois-ci qu’il soit le représentant de Kindia à l’hémicycle”, dit-il.

Présent à la cérémonie, le responsable de la jeunesse communale de Kindia, Salifou Sylla a d’abord fustigé le comportement de certains partis politiques avant d’apprécier le choix effectué par la notabilité.

“Depuis que cette question de députation a commencée, aucun parti nous a appelés pour une consultation. C’est seulement la notabilité de Kindia, en collaboration avec l’association des chefs de quartier et district de Kindia, et une partie de la jeunesse du Rpg Kindia qui nous ont invités à faire le compte rendu du choix effectué par la notabilité de Kindia par rapport à cette députation uninominale et nationale. Les deux jeunes qu’ils ont choisis, ce sont des jeunes dynamiques. Donc, nous les accompagnerons jusqu’à bon port”, assure Salif Sylla.

Pour l’un des candidats choisis par la notabilité, il faut qu’il y ait un candidat très bouillant à l’image d’Abdoulaye Bah.

“D’abord moi je ne m’attendais pas à cette annonce de la part des sages. Ils se sont référés sur les réalités que nous avions connues pendant les élections communales pour me choisir. Donc, je ne fais que me réjouir de cette nouvelle. Ensuite, il faut qu’on comprenne que nous sommes dans un monde où il faut savoir ce qu’il fait où il faut et surtout nous avons un adversaire Abdoulaye Bah que nous connaissons. Il est très bouillant, qui attaque beaucoup et donc notre parti a besoin d’une adversité et pour cela il faut un jeune. Hier [vendredi], on était en train de faire la campagne de l’honorable Demba pour être député. Si aujourd’hui la notabilité nous a choisis, il doit nous laisser saisir notre chance”, a dit Sékou Oumar Traoré.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.