Kindia: les survivants de l’électrocution au stade galèrent à l’hôpital régional

Print Friendly, PDF & Email

L’information a été annoncée jeudi 04 août, aux environs de 21 heures. Les rescapés de l’incident survenu dans la soirée du mercredi 3 août 2022, au stade Fodé Fissa de Kindia où un jeune adolescent a trouvé la mort par électrocution sont dans l’impasse à l’hôpital régional, Alpha oumar Diallo. Les malades disent être abandonnés à eux mêmes malgré l’engagement du préfet de Kindia à assurer tous les frais médicaux.
La question de la prise en charge des patients à l’hôpital régional de Kindia est toujours difficile à résoudre. Dans la nuit de du jeudi 04 août, ce sont les rescapés de l’électrocution au stade de Kindia qui se plaignent de leur prise en charge.
“ Depuis que nous sommes là, nous nous souffrons énormément, les docteurs ne nous regardent pas. Il a fallu que nos parents menacent pour qu’ils s’occupent de nous. L’un d’eux nous a demandé même de payer le prix du lit à 150 000 francs guinéens. Et une somme de 500 000 francs guinéens pour les ordonnances. Comme nos parents n’ont pas donné ces montants, quand tu appelles un docteur pour un besoin, difficilement il vient. Certains ne nous regardent même pas. Pourtant, le préfet leur a dit de nous donner tous les remèdes”, a confié un patient.
Interrogés hors micro, les médecins ont totalement nié les propos des malades: “Ce n’est pas vrai. Nous n’avons rien demandé aux blessés. Les autorités suivent de près ce dossier. Elles nous ont demandé de faire les prises en charge sans rien demander aux parents des blessés et c’est ça que nous sommes en train de faire”, ont-ils dit.
Contacté ce matin pour en savoir plus sur l’évolution du dossier, notre source indique qu’il y a eu du changement dans l’attitude des médecins: “ Depuis nos revendications hier nuit, ils ont changé d’attitude, ils ont envoyé des médicaments. En plus, leur chef a dit que lors de leur réunion de ce matin, il va demander qui a demandé l’argent aux malades. Ça va mieux”, a indiqué notre source.
Au nombre de Cinq, ces jeunes ont été électrocutés mercredi soir, lors du tournoi inter quartiers qui se jouait au stade Fodé Fissa de Kindia. Le sixième, du nom d’Alphonse Bangoura qui a été le premier a être électrocuté a rendu l’âme à l’hôpital dans la même soirée. Selon son père Jean Gustave Bangoura, il sera inhumé ce vendredi 5 Août 2022.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia
+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.