Kindia: l’UFDG rejette les résultats de la CACV et parle de 32 PV dérobés

Print Friendly, PDF & Email

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) à travers son directeur de campagne à Kindia, Abdoulaye Bah, réfute les résultats affichés hier jeudi par la commission administrative communale de vote.

Selon Abdoulaye Bah, 32 procès verbaux du principal parti d’opposition ont été dérobés, soit une perte de 5342 voix.

C’est devant un parterre de journalistes de la ville des agrumes que le directeur de campagne du parti d’Elhadj Cellou Dalein Diallo a rejeté en bloc les résultats affichés par la CACV Kindia.

Pour l’ex-patron de la délégation spéciale à la mairie de Kindia, 32 procès verbaux du parti ont été volés soit une perte importante.

“La CACV a travaillé la nuit du 18 octobre 2020 jusqu’à hier, il en est ressorti ceci: premièrement, nous avons constaté malheureusement la disparition inopinée de 32 PV provenant de certains quartiers qui sont nos fiefs. Or, ces PV étaient bel et bien dans les enveloppes qui sont passées par la commission de réception de la CACV de Kindia et après vérification, le président des bureaux de vote a eu le reçu lui permettant de recevoir de l’argent à la trésorerie de la CESPI. Donc c’est dans la CACV que ces enveloppes ont été ouvertes et ils ont soutiré les 32 PV qui nous font perdre 5342 voix. Deuxièmement, ce qui nous étonne, le président de la CACV, M. Djakoro Kamara en a eu vent dans le train mais malheureusement, il est resté passif, il n’a rien fait”, déplore-t-il.  

Poursuivant son intervention, le directeur de campagne de l’UFDG a étayé ces dénonciations par les suffrages exprimés dans certains quartiers réputés être des fiefs de son parti.

Nous avons ces quelques quartiers d’où venaient ces enveloppes, ce sont nos fiefs malheureusement donc, nous estimons que l’opération a été sciemment, volontairement calculée parce que quand on fait disparaitre des PV, forcément on fait disparaitre le nombre de voix comme ça été le cas de la communale. Nous avons en guise d’échantillon, le district de Nérybily, l’UFDG a eu 41, le RPG a eu 6 et ce PV a disparu. A l’école primaire de Bamban centre 1, l’UFDG a eu 146 voix, le RPG 75. Il y a aussi Dar es Salam, école Sophia, 310 pour l’UFDG et RPG 85 donc, si on fait perdre un PV qui a ce score-là c’est dommage pour l’UFDG. Un autre exemple, c’est à Sinania colline 2, l’UFDG a eu 338 voix conte 31 pour le RPG arc-en-ciel. Mais le plus gros problème pour nous c’est à Sambaya, où il y a 12 bureaux de vote et cela fait 6 mille électeurs et on a eu selon nos PV 3574 contre 516 pour le RPG. Ils ont ciblé les enveloppes de Sambaya pour soutirer 4 PV et pas les moindres. Je donne un exemple, l’école primaire Sambaya 3, l’UFDG a gagné 276 et 41 pour le RPG; lycée Sambaya 1 l’UFDG a eu 329, RPG 43… Donc ici on fait perdre facilement 1172 voix”, ajoute Abdoulaye Bah.

 Dans les prochains jours, l’UFDG compte faire saisir la justice à travers son huissier qui a assisté à la centralisation de ces différents résultats.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.