Connect with us

Societé

Kindia : une manifestation des enseignants fait trois élèves blessés

Plusieurs enseignants de Kindia ont organisé un  sit-in ce lundi 12 novembre 2018, devant la direction préfectorale de l’éducation (DPE) pour protester contre ‘’les violations des droits et libertés syndicales’’ annoncé  le week-end dernier par le bureau national du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG).

Cette protestation a connu d’autres envergures dans la cité des agrumes. C’est à quelques mettres de la DPE de Kindia en face des agents de sécurité que les enseignants ont commencé leur sit-in pour réclamer selon eux, leurs droits constitutionnels. Dispersés par les forces de l’ordre à coup de gaz lacrymogène, certains enseignants se sont dirigés au collège Kindia 1 où les cours ont été finalement arrêtés.

Interrogé sur le motif de la protestation, le secrétaire régional adjoint du SLECG Kindia, Safaou Baldé répond en ces termes : ‘’Nous sommes là dans le cadre d’organiser un sit-in ce matin à l’orée de toutes les Directions Préfectorales de l’Education du pays pour réclamer nos droits, les droits constitutionnels qui nous sont reconnus. Nous venons dire pas de l’intimidation, pas de gèle de salaire, libérer les salaires gelés et de rétablir les gents dans leurs droits’’, dit-il.

Après avoir sorti des salles, certains élèves des établissements publics se sont attaqués à d’autres établissements publics et privés de la ville. Une manifestation ponctuée par des jets de pierres et trois élèves ont été blessés.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter