Connect with us

Societé

Kindia : le nouveau commissaire central étale ses ambitions devant la presse

Quelques semaines après sa prise de fonction, le commissaire central de Kindia a pris contact avec les autorités locales pour élaborer non seulement un plan sécuritaire en identifiant les lieux criminogènes mais aussi de mettre en place un plan de lutte contre le crime dans la cité des agrumes.

Interrogé sur le constat effectué au sein du commissariat central de Kindia, le commissaire central, Mamadou Rabiatou Soumah répond en ces termes : « C’est à l’instar des autres commissariats centraux. J’ai trouvé le commissariat central de Kindia à l’image de celui de Coyah où j’ai quitté, même structure, à peu près même effectif sur le plan personnel », dit- il.

Plusieurs reformes ont été avancées au sein de la police guinéenne, notamment celle axée sur la police de proximité qui est difficile à repérer sur le terrain à Kindia. Pour le commissaire Central, les actions de cette police de proximité se matérialisent dans les différents quartiers qu’ils travaillent.

« Dans les conditions normales, le ratio international, c’est un policier pour deux cent citoyens. Aujourd’hui, par rapport à la population de Kindia et l’effectif que nous nous  avons sous la main, on a du mal à comprendre l’activité de la police de proximité relatif à cet effectif. C’est pourquoi, on ne peut ressentir leur travail si ce n’est les différents quartiers référentiels », affirme-t-il.

Au sein de la police guinéenne, certains corps sont décriés au jour le jour dans l’exercice de leur fonction. C’est le cas de la police routière. Quant à l’amélioration de leurs conditions de travail, le commissaire central de Kindia, Mamadou Rabiatou Soumah parle un projet de formation.

« C’est d’ailleurs un mot qui se trouve sur les lèvres de tout le monde. Il y a une formation qui est entamée pour ça. Les mois qui vont suivre, il y a un commissariat spécial qui  est créé qui va  voir le personnel conséquent formé à cet effet et qui vont changer l’image de la police routière ou la police entière », précise -t-il.

A noter que le commissariat central de Kindia se trouve dans une situation de décrépitude qui mérite d’être réhabilité.

Aboubacar Dramé, Correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook